samedi 1 octobre 2016

Deep dark fears ( webcomic)

Pour commencer gentiment, un webcomics ( en anglais, mais assez facile). Le dessinateur Fran Krause a commencé son porjet en mettant en scène ses peurs de jeunesse en  comic strip de 4 cases sur son site. Et devant le succès a demandé à ses lecteurs de lui envoyer des anecdotes à illustrer de la même manière.

Certains sont plus des inquiétudes vagues, d'autres .. à la limite du film d'horreur et d'autres me font bien rire.

Par exemple

Ma plus grande peur,


mourir dans un accident de voiture pendant que je mecure le nez

confondre le collyre avec de la superglue et avoir les yeux collés à vie

quand j'étais jeune je dormais sur un lit pliant je craignais qu'il ne se referme sur moi, et qu'on ne me retrouve momifié des années plus tard.


Il y a aussi tous ces trucs que les parents ou grands parents vous disent pour se payer votre fiole. Ca ne prête pas à conséquence, n'est-ce pas. Sauf si on leur fait confiance... ( moi j'ai eu droit au classique " ne fais pas de grimaces en voiture, avec le vent tu vas être coincée comme ça a vie")
si tu éternues ans fermer les yeux ils vont être propulsés


mes parents me disaient que si je restais trop longtemps dans le bain, j'allais avoir des branchies et me transformer en poisson.
après le diner, ma mère ne me faisait pas balayer pour que les morts puissent venir manger les miettes

j'ai demandé à mes parents pourquoi je ne me souvenais jamais de m'être endormie. Ils m'ont dit que c'est parce que je suis un cyborg et qu'ils me débranchent tous les soirs.

ma grand mère m'a dit qu'un jour le monde disparaîtrait et que les gentils seraient téléportés au ciel. Quand je vois des vêtement par terre, je crains que ma famille ait disparu et d'être resté avec les méchants

tous les soirs ma grande soeur me disais que ma vie était une hallucination, je suis juste un cerveau dans un bocal, et elle une scientifique qui m'envoie des messages par compassion

Et encore toutes ce speurs pas toujours rationnelles avec lesquelles ils faut composr

quand j'ai peur  tard la nuit, je me réconforte en pensant que si je suis tué par un fantôme, au moins je saurais qu'il y a une vie après la mort
j'ai passé un accord avec les choses qui vivent au sous-sol: j'ai exactement 10 secondes après avoir éteint la lumière pour quitter la pièce en toute sécurité. J'utilise toujours l'intégralité des 10 secondes en espérant voir quelque chose bouger au moment où je suis en sûreté

ma maison a une double entrée, comme un sas. Et je sais que si j'ouvrais les deux portes en même temps, je serais aspiré dans le vide spatial

j'ai l'impression qu je vais mourir de vieillesse et que juste après ma mort quelque chose de génial va être inventé, et je ais louper ça.
 (oui je confirme, j'ai aussi cette impression)
quand je me trouve dans un nouveau lieu, je fais toujours un rapide calcul mental: si je devais mourir subitement, combien de temps faudrait-il pour trouver mon cadavre

et bien sûr les histoires de fantômes
depuis la mort de mon père , j'ai peur qu'il ne hante la maison où on a grandi, mais comme nous avons déménagé, il va devoir vire avec des étrangers

Quand on roule en voiture tard la nuit, et qu'on croise la même voiture que la nôtre, je crains toujours de voir des versions de nous-même, morts

quand je quitte l'ascenseur, je dis toujours quelque chose de positif, même s'il est vide. Juste au cas où il y aurait des fantômes qui ont eu une sale journée

Il y a longtemps je campais avec ma famille et j'ai vu des lucioles dans les bois. Ma mère m'a dit de rester éloigné, car c'était des yeux de fantômes

quand je conduis la nuit, j'ai peur que les feux arrière de la voiture que je suis soient ceux d'une voiture fantôme m'entraînant au bord d'une falaise


il y avait un costume dans une armoire, dans ma chambre, qui avait été laissé là après la mort du précédent propriétaire.Tous les soir je vérifiais que l'armoire était fermées, parce que je savais que le fantôme était dans le costume
avec parfois en prime une mise en page sympa.




je ne vais jamais au toilettes pendant un orage, parce que l'éclair pourrait suivre les fluides.. jusqu'à moi
Quand le soleil brille je m'inquiète parfois que mes lunettes puisse agir comme des loupes et faire des trous dans ma tête



JJ'ai proposé pas mal d'extraits mais je ne peux que vous conseiller d'aller voir le site de l'auteur, il y en a ( à l'heure actuelle) 23 pages comme ça.
Deep dark fears.
Une jolie découverte

A noter que certains strips ont été édités et même traduits en français, sous le titre "peurs bleues et humour noir", mais à choisir , le jour ou je serai en fond, j'investirai plutôt dans la version originale.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture