dimanche 30 décembre 2012

La vie l'univers et le reste - Douglas Adams

Pour finir l'année en beauté ( et puisqu'il est devenue patent dès octobre dernier que je ne mènerai aucun défi à son terme cette année, autant partir dans tout autre chose), le tome 3 du Guide du voyageur galactique, qui s'imposait, en cette saison de fin du monde ratée.



Constat numéro 1 : je n'aurais pas du laisser passer une année entière entre le tome 2 et le tome 3, car j'ai oublié pas mal des très nombreuses péripéties du volume précédent ( notamment, comment Marvin l'androide a-t-il fait pour arriver sur une planète perdue au milieu de nulle part.. enfin, si c'était expliqué, rien n'est moins sûr). Heureusement, l'histoire reprend là où elle s'arrêtait, et ça je m'en souvenais: Arthur l'anglais très très moyen et son comparse Ford, naufragés temporels sur une terre préhistorique. Les deux y moisissent d'ailleurs pendant 5 ans, avant qu'un autre coup de théâtre temporel ne les expédie dans le futur sur un terrain de cricket, deux jours exactement avant la destruction de la terre telle que décrite dans l tome 1. Leurs projets de prendre une bonne douche va vite être écourté par l'arrivée d'une armada de robots tueurs venus voler les cendres d'un piquet de cricket brûlé ( en fait, un artefact ultra important pour le compte d'une lointaine planète, Krikket, peuplée d'indigènes extrêmement agressifs dont le but est la destruction de l'univers. Rien que ça. Arthur et Ford se retrouvent donc une fois de plus mêlés à leur corp défendant à une improbable aventure où ils vont devoir sauver l'univers entier ( deux fois dans la même journée) en compagnie de Slartibartfast ( un revenant du tome 1, tiens!).
On y retrouve quelques têtes connues: Trillian, Marvin ( trop peu à mon goût), Zaphod - toujours mal  l'aise de la découverte de qu'on appelle la conscience, et du fait,  le seul type de l'univers capable de faire les gueules.
Et quelques nouveux venus: les matelas ( animaux rayés au plats de la planète squornshellous zeta), Thor ( oui, le dieu, marteau et casque à cornes inclus), Wowbagger l'indéfiniment prolongé, créature verte immortelle qui a décidé de tromper son immortel ennui en insultant TOUS les habitants de la galaxie, par ordre alphabétique ( on le voit très peu, mais j'adore cette idée loufoque)

Constat numéro 2: c'est barré. Non, c'est vraiment barré. en fait chaque tome est plus dingue que le précédent. c'est le moment de rappeler que Douglas Adams était copain avec Terry Gilliam et graham chapman, et a écrit un sketch  pour le flying circus. On est donc toujours et de plus en plus dans l'état d'esprit pythonesque. Autant laisser d'entrée la logique et le bon sens au placard pour savourer la course poursuite en pleine préhistoire entre Arthur, Ford et un canapé sorti d'une faille temporelle ( impossible pour moi en plus de ne pas avoir à ce moment la musique de fin de Benny Hill, pour qui s'en souvient. Oui c'était pas le must de l'humour british, mais j'aime bien cette musique). Après, on peut être rétif au non-sens et à l'absurde, mais sur moi, ça marche. Apparemment sur ma mère aussi, elle a bien ri avec le tome 1

constat n°3: ce tome 3 est plus dr à suivre que les autres. Non à cause des péripéties loufoques, qui étaient déjà le lot des autres volumes, mais à causes des références au cricket, sport q totalement méconnu de moi.
Par exemple, je n'ai jamais vu un guichet de cricket, donc me dire que la clef qui va amorcer la destruction de l'univers a la forme d'un guichet de cricket, ça me laisse perplexe. Ah? y'a des guichets au cricket? a part pour vendre les tickets d'entrée...

Ca, c'est un guichet de cricket. Ok, je vois mieux la forme, mais ne me demandez pas à quoi ça sert. Bon d'accord, Adams nous dit que les règles sont incompréhensibles, certes. Mais pas mal de références sont quand même plus intuitives pour un grand-breton que pour une pauvre française, et du coup, je sens que je passe à côté de vannes surement très drôles mais qui m'échappent totalement. Et c'est frustrant.

Mais bon, je n'attendrais quand même pas encore un an pour le tome 4, ça vaudra mieux.
(oui, je suis totalement fan de Marvin et de ses phrases du style « J'ai un million d'idées, mais elles mènent toutes à une mort certaine. » ou « Je dois dire que cette jeune fille se révèle l'une des moins inintelligentes des créatures organiques qu'il m'ait été malheureusement donné d'avoir le profond manque de plaisir de ne pouvoir éviter de rencontrer. » celle là, il faut que je la recase!. Et superbe entre toutes: "Ainsi couché jusqu'aux aurores, Je compte les moutons électriques"


mardi 25 décembre 2012

pffff Noël

Oui.. car je déteste les fêtes. Ces chants sirupeux auxquels on ne peut pas échapper dans la rue. Ces éclairages et décorations de mauvais goût.
 Plus particulièrement Noël qui me rappelle ma première rencontre avec le sexisme institutionnalisé dès la maternelle ( une loterie où j'avais gagné le premier prix, un superbe camion de pompier.. Ha mais non, toi, t'es une fille, tu n'auras pas le camion, tu auras la poupée. Les enfoirés!).
Les journaux TV qui se passent le mot pour sombrer dans la plus grande niaiserie qu'un gamin de 8 ans un peu attentif déboulonnerait plus vite qu'un jeu de construction ( "C'est le rush dans les magasins de jouets, mais d'abord un sujet pour les enfants : le secrétariat du père Noël".. super crédible après avoir vu des files de gens s'énerver aux caisses.)

Il y a quelques années j'ai bossé à Toys R Us  en décembre. Vous n'imaginez pas le nombre de parents un peu neuneus qui viennent faire les achats de cadeaux AVEC les gamins, et vous demandent de passer des trucs  discrètement  " parce qu'il croit encore au père Noël". Mouais, je soupçonne fortement les gosses d'avoir éventé la combine depuis longtemps et de continuer à faire semblant de peur de voir le nombre de cadeaux diminuer.

enfin, donc, Noël me saoule. Vraiment. Mais, je vais quand même sacrifier à la tradition car ça me permet
1- De chanter " Père Noël Noir" de Renaud (♫ "tête au carré!!"♫) et " ce soir c'est Noël" des Wampas
2- de ressortir les lettres de Noël de Naheulbeuk ( je suis assez d'accord avec l'Elfe qui préfère faire la fête en été ou les combines du nain pour se faire prêter du pognon)
3- c'est l'occasion de sortir la plus belle carte de Noël jamais réalisée
Et de parler de cette parodie totalement délirante qu'est Hello Cthulhu, l'improbable croisement entre l'univers de Lovecraft et d'Hello Kitty et ses amis (nota, je déteste Hello Kitty encore plus que Noël, et je plains le pauvre Cthulhu , sincèrement)


allez, je vous laisse avec un peu de musique mignonne et de saison, parce que les chants de Noël c'est tout de même plus sympa par Alice Cooper ( paroles garanties d'origine, mais je sais pas, ça donne pas pareil) ou le regretté Dio , en faisant les cornes bien sur.

vendredi 21 décembre 2012

dernier sujet avant la fin du monde (7)

Hé oui, je ne l'ai pas oubliée, j'étais obligée de finir par
This is the end
This is the end
Beautiful friend
This is the end
My only friend, the end
Of our elaborate plans, the end
Of everything that stands, the end
No safety or surprise, the end

ben moi, finir le monde comme ça avec un peu de rock psychédelique, ça me va tout à fait. Rendez vous demain, les amis, pour la fête des des survivants

Oui car bien sur je n'y crois pas un instant, et si je me trompe, bah, personne ne sera là le lendemain pour entendre mes excuses ( contrairement à ceux qui y croient dur comme fer et auront l'air bien cons le lendemain, tel Paco rabanne le 12 août 1999, même que j'étais devant sa boutique à Paris le 11 pour assister à l'atterrissage de mir sur sa devanture. dommage je n'avais pas d'appareil photo sous la main pour immortaliser ce grand moment)

jeudi 20 décembre 2012

dernier sujet avant la fin du monde( 6)

Parce que je n'ai pas de raisons de m'en faire, puisque j'y retrouverais tous mes potes


ACDC- Highway to hell
don't need reason
don't need rhyme
ain't nothin' that I'd rather do
goin' down
party time
my friends are gonna be there too

( Finlande, allemagne, France, Suède,  Australie, A qui le tour?)

mercredi 19 décembre 2012

dernier sujet avant la fin du monde (5)

Nous quittons la terre et elle nous manquera.

Oui je sais! La chanteuse est mignonne avec son maquillage pimpant et , ha.. zut, c'est pas une fille!
Mais c'est un grand moment de ma jeunesse, et vous allez l'avoir en tête toute la journée, merci qui!?

Europe - it's the final countdown


We're leaving together,
But still it's farewell
And maybe we'll come back,
To earth, who can tell?
I guess there is no one to blame
We're leaving ground
Will things ever be the same again?

(et tous les jours un pays différent! )

lundi 17 décembre 2012

dernier sujet avant la fin du monde (4)

Allez, la semaine recommence ( gag!), je trouve ce titre assez adapté:

Smashing Pumkins - The beginning is the end is the beginning


Send a heartbeat to
The void that cries through you
Relive the pictures that have come to pass
For now we stand alone
The world is lost and blown
And we are flesh and blood disintegrate
With no more to hate

dimanche 16 décembre 2012

Dernier sujet avant la fin du monde (3)

C'est dimanche, youpi!!
Cest la fête!

Didier Super - on va tous crever

On va tous crever, on va tous crever,
Y'a la fin du monde qui nous guette et nous on fait la fête!
On va tous crever, on va tous crever,
L'apocalypse nous attend et nous on fait la fête tout l'temps!

j'avais prévenu: toujours de bon goût :) Perso je retiens l'explication sur le lapin géant bouffeur de planètes.

samedi 15 décembre 2012

dernier sujet avant la fin du monde (2)


après la Finlande, l' Allemagne
The Scorpions - 3 2 1

et quand les Scorpions délaissent la ballade mignonne et peu intéressante, pour revenir au hard rock qui fait bouger les cheveux, ça fait du bien

Save me
Cause the world's gonna stop
Baby 321
Are you ready to rock
Come on and wake me
The final curtain will drop
Baby 321
Are you ready to rock

vendredi 14 décembre 2012

dernier sujet avant la fin du monde (1)

oui, je sais, j'hiberne un peu beaucoup en ce moment, mais, puisqu'il parait que c'est la fin du monde ce vendredi, j'ai eu envie de fêter ça à ma manière, sobre, et de bon  goût bien sûr!
avec une petite sélection musicale de derrière les fagots, puisque la fin du monde a inspiré pas mal. a écouter en savourant bien sûr un Pan galactic gargle blaster!

 Allez, fin du monde J- 7, un morceau par jour pendant une semaine, ça peut se trouver!

un peu de hard-rock finnois pour commencer?
Private line - last night on earth


hop:
Where do we go? Do you believe in the place above
Where no-one´s on his own
What do we need? I just do not know
There are me and you and the empty space outgrown

Days like razors, Nights full of sore
When heaven and earth have closed their doors


Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture