mardi 11 juin 2013

La plume du corbeau - Patricia Wentworth


 2° enquête: Années 50. Ledshire. Le calme village de Tilling Green est submergé depuis quelques temps de lettres anonymes. Des lettres qui ont déjà entraîné le suicide de la couturière du village, désespérée de voir sa réputation ternie. enfin, c'est ce qu'il ressort de l'enquête, mais le corbeau continue ses méfaits, et l'inspecteur local, inquiet vient demander conseil à Miss Silver, son ancienne institutrice qui occupe sa retraite entre tricot et enquêtes. Car en effet Miss Silver s'est depuis reconvertie, avec succès, en détective privé. Et personne dans le village n'irait imaginer que  la paisible retraitée qui vient de prendre une chambre en pension afin de passer quelques jours de vacances à la campagne puisse travailler main dans la main avec la police afin de découvrir le corbeau.
Or dès son arrivée, 2 meurtres ont lieu coup sur coup. Justement des gens qui, dans le privé, ont déclaré connaître l'identité du corbeau. De quoi jeter le doute sur la première mort, qui a peut être été classée "suicide" un peu vite. Alors que le village entier fait porter les soupçons sur Mr Barton, l'excentrique ancien combattant, qui vit en ermite, sort le moins possible, et, hoooo shocking, a donné des noms tirés de l'ancien testament, notre mamie détective se rend bien compte qu'un reclus qui ne s'intéresse à personne est peut-être le seul du village qui n'ai aucun moyen de colporter les ragots. ce qui n'est pas le cas des très dignes et très pieuses dames de la paroisses qui adorent casser du sucre sur le dos de tout le monde lors des réunions de charité.  Qui est le corbeau, Doris s'est-elle réellement jeté du pont par sa faute? Deux questions auxquelles la discrète Miss Silver va donner une réponse, à l'aide d'un tapis et d'un chat.

soyons francs, ce n'est as un livre inoubliable. Sympathique, agréable à lire, mais pas inoubliable. Je ne saurais dire si c'est parce que l'intrigue est très classique finalement, et depuis les années 50, vue, revue, lue et relue. Ou si la traduction est faite un peu à l 'arrachée ( ça n'est pas impossible, en matière de SF ou de policier c'est parfois le cas, surtout sur une édition u début des années 90), mais bon, si l'ambiance est agréable, les personnages manquent un peu de profondeur, hormis Miss Silver, Mr Barton, et le corbeau, certains ne servent pas vraiment à grand chose. c'est frustrant, car je me dis qu'on aurait pu avoir quelque chose de très intéressant, si les personnages secondaires avaient été plus fouillés. Disons que ce tome ne m'a pas convaincue entièrement, du même auteur j'avais préféré Meurtre à Craddock House ( série inspecteur Lamb) ou le Masque Gris.

Comme je n'ai pas trouvé d'adaptation filmée, voici l'auteur, toute seule
enquête n°1.bis: résolue
 ( oui, 1 bis, car la lecture compte pour le mois anglais, mais pas pour les british mysteries - l'action se passe dans les années 50, et les british mysteries ne comptabilisent que les lectures jusqu'à l'entre-deux-guerres)
 Prochain cas a résoudre: l'étude en rouge, avec notre ami Sherlock, le 16 juin!

2 commentaires:

  1. Je n'ai toujours pas lu Wentworth qui attend sagement dans ma PAL... et même si ce n'est pas renversant j'ai bien envie de la découvrir :)

    RépondreSupprimer
  2. J'en ai pris à la bibliothèque mais pas celui-là ! Meutre à Craddock House m'avait passablement ennuyée avec des invraisemblance ( notamment me semble-t-il, ma lecture remonte à deux ou 3 ans, un amour qui naît du premier mariage et un mariage encore plus improbable à la fin de l'opus !. C'est vrai que c'est un thème tellement classique...

    RépondreSupprimer

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture