mardi 15 avril 2014

de retour de Belgique (3) - le MIM

allez, encore un petit billet "voyage", sur un des endroits que je tenais à (re)voir: le Musée des Instruments de Musique. Pour ceux et celles qui ne me suivent pas depuis longtemps, vous ne le savez peut être pas encore, mais je joue de la musique dans mes moments de loisirs. Du basson, très précisément. Et c'est tout naturellement que, dès qu'il y a un endroit à visiter sur ce sujet, je me précipite ( avec une nette préférence pour les sections: "musiques du monde", pour voir plein d'instruments totelement inconnus/ oubliés, et "instruments à vent" , pour voir plein de bassons, évidemment.
J'avais donc vu le MIM en 2001, quelques années années après la cité de la musique à Paris, et du coup, cette année, je voulais retourner au MIM. Et concluion: si celui de PAris est intéressant, ma préférence va nettement à celui de Bruxelles.

Déjà parce que le bâtiment est somptueux, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur: un ancien grand magasin art nouveau, de 1899, tout en dentelle de métal et verre, c'est splendide
Ensuite parce qu'il est clair et bien organisé, par étages ( un pour la musique savante occidental, un pour les cordes et claviers, un pour les différentes musiques du monde.. la seule section que je n'ai pas pu voir est celle sur les instruments mécaniques et électroniques, qui était fermée les deux fois!)

Et enfin parce qu'il y a une énorme collection des instruments inventés ou perfectionnés par le génial Adolphe Sax ( et ça, ça parle forcément à quelqu'un qui joue d'un bois.. j'y ai passé un temps fou, alors que j'ai naturellement réduit celui passé aux claviers, on ne se refait pas )
saxhorn basse
Le saxophone bien sur, de toutes les tailles le saxhorn aussi,  qui sont les plus connus, mais on lui doit également la clarinette basse moderne


 Et d'autres inventions restées sans suite, ici un trombone à 6 pistons et 7 pavillons
Dont on peut entendre le son ici, dans la section " instrument du mois" du site du MIM.

Sinon le serpent me plaît énormément!
(Ca a un son un peu grave, comme un tuba, mais en plus assourdi, du au pavillon en bois recouvert de cuir, sur le même principe que le cornet à bouquin)

Et qui connait le cécilium? Le Mim en a un. Désolée je n'ai pas trouvé le son, mais cet improbable instrument en forme de violoncelle émet un son proche de l'accordéon.

La barre mobile se tire et se pousse comme un archet et actionne un soufflet, l'autre main appuie sur les boutons placés sur le manche..

La visite se fait avec un audioguide, permettant d'entendre certains des instruments exposés, ce qui est un indéniable plus lorsqu'on parle de choses aussi exotiques d'un rhombe ( un des plus anciens instruments du monde, retrouvés sur des sites préhistoriques en Europe, toujours usité en Australie par exemple), d'un tambour à friction, d'un gamelan balinais entier.

et vous savez quoi? 2014 est le bicentenaire de la naissance d'Adolphe Sax. Du coup depuis février et jusqu'en janvier 2015 le MIM organise une expo et des concerts autour de cet événement. Il va falloir que je trouve le moyen de débloquer quelques jours de vacances pour y aller ( et ça n'est vraiment pas gagné!)

2 commentaires:

  1. Quel billet enthousiaste, merci ! Je suis allée au MIM début mars avec une jeune demoiselle de presque 12 ans qui a beaucoup apprécié la visite audio-guidée. Je devrai y retourner aussi parce que ça ferme trop tôt (!) et on s'est fait "virer" avant qu'on n'ait fini l'expo Adolphe Sax !

    RépondreSupprimer
  2. Anne m'avait justement montré et parlé de ce musée récemment, la façade est vraiment superbe. J'espère avoir moi aussi l'occasion de visiter cette expo un de ces jours, ça semble très intéressant.

    RépondreSupprimer

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture