dimanche 6 avril 2014

de retour de Belgique (2) - Murs BD et CBBD

Youpi, j'ai retrouvé mes photos, dans un dossier de l'ordi où elles n'auraient pas du être. J'en profite donc pour faire quelques autres sujets "voyages" dans le cadre du mois Belge

Et plus précisément, pour parler d'une des grandes spécialités belges que j'adore: la BD. C'est bien simple je parlais pas plus tard qu'il y a 3 jours d'une BD scénarisée par Van Hamme et éditée chez Le Lombard ( comme "rue du Lombard" à Bruxelles, rien à voir avec l'Italie), mais je ne pourrais pas tous les citer, car entre les scénaristes et les dessinateurs, il doit bien y avoir en Belgique des centaines et des centaines de gens qui travaillent dans ce domaine, sans compter le versant flamand que je ne connais pas, mais alors vraiment pas.

 Quand j'étais allée à Liège en 2001, j'avais déjà visité une exposition dédiée à Enki Bilal ( dans le quartier du Carré, i ma mémoire est bonne), et l'an dernier, je voulais absolument consacrer un moment au parcours des fresques et au CBBD, le Centre Belge de Bande Dessinée.

- Le CBBD, tout d'abord. Il se trouve rue des sables à Bruxelles, dans un bâtiment de style art nouveau signé de l'architecte Horta ( tiens, c'est vrai, il y a aussi un parcours "art nouveau'" proposé par l'office de tourisme, je n'ai pas eu le temps de le faire... bonne raison pour y retourner), et contient une exposition permanent sur l'histoire de la BD, la création d'une BD, les différents genres de BD, etc... une immense bibliothèque que je n'ai absolument pas eu le temps de voir, une boutique où il doit être possible de dénicher des pépites difficiles à trouver ailleurs, des expo temporaires... Quand j'y suis allée, c'était une expo pour moitié pour les 75 ans d'un personnage célèbre, oui, mais lequel?
Yep .. tout un parcours qui retraçait l'évolution de la BD Spirou depuis sa création en 1938 par Rob-Vel. Où j'ai appris que la BD est passée dans les mains d'une vingtaine de personnes depuis sa création (je la connais peu en fait, donc, je savais qu'il y avait eu plusieurs scénaristes et dessinateurs, Franquin étant l'un des plus célèbres, mais je n'aurais pas cru qu'il y en ait eu autant).
Cette année c'est le centre lui même qui fête des 25 ans, je vois qu'il y a jusqu'en mai une expo sur la BD suisse, une autre sur G. Rosinski ( voir billet d'avant hier).. Donc un endroit à ne pas louper pour les amateurs. Et même sans aller voir l'expo si on manque de temps, le hall vaut le détour:
on y trouve des têtes de connaissance
une fusée dans l'escalier...
une deudeuche offerte à Roba par ses amis, pour fêter le millième gag de Boule et bill
dédicacée par Tibet
et par Morris entre autres (il y a aussi Gai-Luron, très effacé, sur le capot, mais ma photo ressortait mal)
et juste à côté du centre...
d'ailleurs , quand il a fallu nommer l'ordi du salon il y a des années, pour créer un réseau, c'est évidemment " Gaston" qui a été choisi. Lent à démarrer, ça lui allait comment un gant.

- Le parcours Bd: alors là, il faut du temps, j'avais prévu d'y passer une matinée, et j'ai au final mangé à plus de 15h00, en n'ayant vu qu'une partie. Le parcours est très agréable et m'a emmenée dans des endroits un peu excentrés, où soyons honnêtes, je n'aurais même pas eu l'idée d'aller sans celà, car il  n'y a pas grand chose à y faire.Et donc en marchant un bon bout de temps ( plus de 3h00 au pas de promenade, certes), je n'ai pu voir que ceux du centre.  A faire peut être en vélo plutôt, je pense. Une petit plan pliant est disponible à l'office de tourisme, à 1€ il me semble, c'est bien pratique , car certaines fresques ( comme l'ange d'Yslaire) ne sont vraiment pas faciles à trouver)

Le parcours part de la rue Treurenberg, derrière la cathédrale où on peut voir:
n°1: le scorpion, du scénariste bruxellois Desberg et du dessinateur italien Marini
puis en suivant le boulevard Berlaimont et la rue des sables on arrive à la statue de Gaston ci- dessus(n°2), au CBBD (n°3) et au musée Marc Sleen ( Auteur flamand de la BD Néron, je ne connais que de nom, qui a le n°4). Le n°5 et n°6 sont assez loin, du côté de la place du béguinage, et concernent également la BD flamande
N°5: Bob et Bobette ( Suske & Wiske) de Willy Vandersteen, en équilibre sur la main du manneken-pis. Là aussi, je ne connais que de nom, c'est un peu ancien pour moi
n°6: FC de Kampioenen de Hec Leemans. Là, je ne connais pas du tout. Apparemment une BD sur le foot.
Encore plus loin, de part et d'autre de la rue Antoine Dansaert:
le n°7: Cubitus du wallon Dupa, dans une magnifique imitation d'un célèbre monument,

le n°8: Billy the cat, à nouveau de Desberg dessiné par Colman ( je ne connais pas du tout non plus , mais ça a l'air incroyablement éloigné de ce que fait Desberg en général)


Et le n°9, rue du houblon ( mmm e ne serais pas opposée à une chope d' Orval et au fromage qui va avec!!), Blake et Mortimer d'un autre bruellois bien connu, Edgar P. Jacobs

On continue du côté de la place du jardin aux fleurs:

n°10, un petit garçon qui vole au milieu d'animaux de la jungle, ce sont "les rêves de Nic" une BD, là encore inconnue de moi, signée Hermann, l'auteur de Jeremiah

n°11, une fresque qui revendique vraiment son origine Bd, avec des cases: Cori le moussaillon de l'anversois Bob de Moor

le 12 là, vraiment... je ne sais pas :D. En tout cas , elles est tellement grande que je n'ai pu la cadrer sans décapiter Jolly Jumper ou sans perdre Luke, Rantanplan et le vautour. Goscinny et Morris...

et le 13, on reste en compagnie de Goscinny.. Et Uderzo.. mais attendez, 2 français? une BD franco-française parmi les fresques!

Après ce périple dans des coins surtout d'habitation, on revient vers le centre, du côté de la place saint Géry

n°14: Néron, j'en parlais plus haut. une des fresques les plus abimées par les tags

n°15: l'ange du XX° ciel, très haut perché, d'Yslaire, un autre bruxellois, auteur notamment de Bidouille et Violette -une Bd plutôt mignonne, et Sambre, une Bd plutôt dramatique, dont il faudra que je parle un jour par ici. Et aussi, moins connu, co-auteur du Gang Mazda avec Christian Darasse, une BD méconnue et drôle sur la galère quotidienne de 3 auteurs de BD.

Ca y est on revient en plein centre, autour de la Grand-Place

n°16: le Passage de Schuiten et Peeters. Signalons au.. passage, que François Schuiten, encore un bruxellois, est le créateur de la magnifique station de métro Arts et Métiers, toute cuivrée, à Paris.

n°17: Broussaille de Frank Pé. Là non plus je ne connais pas du tout, le graphisme fait plutôt années 80, mais mais vraiment ça n'évoque aucun souvenir chez moi.

n°18: Victor Sackville. du trio Carin, Rivière et Borile. Pour l'anecdote, je venais de photographier la fresque en la trouvant plutôt sympa et en me disant que je lirais bien la BD à l'occasion. Je suis passée quelques minutes plus tard devant une magasin d'occasion nommé "le dépot" qui avait justement les 2 premiers tomes à pas cher . Plus quelques autres.

n°19 Ric Hochet de Tibet (oui, le gars qui a signé la deudeuche!), je ne connais pas beaucoup, mais c'est apparemment un grand souvenir de jeunesse pour ma copine Céline.

n°20: Monsieur Jean de Dupuy et Berberian, encore un duo franco-français Là, je connais, mais je n'accroche pas vraiment.

pareil pour le n°21 , XIII de Van Hamme, j'avais essayé, une copine de collège était fan, mais la BD d'espionnage n'est pas trop mon truc. Je lui donnerai une seconde chance à l'occasion.

n°22, Yoko Tsuno, l'astronaute-électronicienne de Roger Leloup dans son univers SF

Je n'ai pas le 23, Stam et Pilou, une BD flamande dont la fresque se trouve à l'intérieur d'un café, fermé le jour où je suis passée.

n°24, le Jeune Albert , d'Yves Chaland, là aussi un total inconnu pour moi.

n°25: Olivier Rameau, de Dany et Greg. Une BD dont j'ai un très vague souvenir, quelque chose de complètement loufoque il me semble, elle devait être publiée dans une des revues BD que mes parents lisaient quand j'étais très jeune. En tout cas, je trouve le mural très sympa, avec le panneau "fireworks" à côté.
n°26: à deux pas du manneken-pis, un autre monument belge.

et en bonus, le chat de Geluck, juste à côté de la gare Bruxelles -midi.

Et là, j'ai du voir à peu près la moitié des fresques, il y a des quartiers entiers (Laeken, Sablons, Marolles) que je n'ai pas arpentés. En tout cas, j'ai trouvé que c'était une superbe initiative que ce parcours, pour me faire passer un peu partout ( car j'ai bien sûr pris d'autres photos lors de ma déambulation!)

En plus, il doit continuent à s'en ajouter régulièrement.. donc 2° raison d'y retourner!

7 commentaires:

  1. Eh bien tu m'as appris l'existence de ce parcours BD, tu te rends compte !! Magnifique, merci pour ce bel article !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hé bien, si même les belges découvrent des choses dans leur pays grâce à moi, quelle surprise! :)

      Supprimer
  2. Samedi, nous étions à Bruxelles pour nous balader (j'en parlerai sur mon blog demain) et en passant au pied de l'une de ces fresques, je me disais justement qu'une des prochaines fois que nous irions à Bruxelles, ce parcours BD aurait nos faveurs !

    RépondreSupprimer
  3. Dans les Marolles, il y a Blondin et Cirage, Quick et Flupke et la compagnie des castors et encore d'autres mais que je n'ai pas encore eu l'occasion d'aller voir. Un beau parcours que le tien en tout cas, tu as du faire des kilomètres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. quelque chose comme 6 ou 7 kilomètres pour le parcours oui...mais en vacances, je suis habituée aux journées à plus de 10 bornes :)

      Supprimer
  4. Elles sont chouettes ces fresques.
    Je ne les ai jamais toutes vues, étant donné que je n'ai jamais fait le parcours... je note pour une prochaine virée à BXL (bon on y va demain, mais pour manger un burger au hard rock café :-))

    RépondreSupprimer
  5. Je connaissais le parcours, mais ne l'ai jamais fait (je pense avoir croisé deux-trois fresques maximum, je passe souvent aux mêmes endroits à Bruxelles) et ignorais que de nouvelles fresques étaient ajoutées. Merci pour cette balade. :)

    RépondreSupprimer

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture