mardi 29 novembre 2016

questions existentielles

Car il m'arrive souvent de m'en poser, des vraies.. ou des complètement farfelues mais difficiles à résoudre quand même
Alors avant toute remarque oui, les manchots ont des genoux.

Mais j'ai trouvé ici 18 questions plus ou moins étranges et tiens, j'vais essayer d'y répondre, entre 2 sujets littéraires et ou musicaux.


  1. Si vous pouviez faire un discours de 30 secondes à la Terre entière, que diriez-vous ?
    Même pas besoin de 30 secondes: " battez-vous". Dans la nouvelle "un mot de la direction" de l'excellent Fredric Brown, cette injonction à la bagarre suffit à couper court à tout velléités de bagarres justement. 
     
  2. Si vous deviez mourir à minuit, que feriez-vous à 23h45 ?
    Je prendrais mes petites précautions en allant pisser. Parce qu'on ne sait jamais combien de temps il va falloir attendre dans l'antichambre de l'autre monde pas vrai, ni s'il y aura des toilettes ou pire, pas de papier.
     
    finalement, c'et plutôt ça l'enfer
  3. Comment pouvez-vous réellement SAVOIR quelque chose de façon certaine ?
    Grand classique de la métaphysique depuis l'antiquité. Je pourrais parler de socrate qui propose de se connaître soi-même, ou de Descartes qui pense donc qu'il est mais je n'ai aps 4h00 et aucune envie de me retaper le bac philo 20ans plus tard.
     
  4. Si vous aviez tout l'argent du monde mais deviez tout de même travailler, quel job choisiriez-vous ?
    Celui que j'ai toujours rêvé de faire: archéologue. Ouaip, et de terrain s'il vous plaît. Rien à faire des conférences et tout ça, ce que je veux c'est creuser la terre  rien à foutre des Rolex, si à 50 ans je n'ai pas un fossile qui porte mon nom, là, ça sera la lose. Et j'ai donc juste10 ans pour reprendre mes études et trouver un fossile inédit.
     
  5. Quand vous aurez 90 ans, quelle est la chose qui aura le plus d'importance à vos yeux ?
     Mes yeux. Si je suis encore en état d'y voir quelque chose, ça sera largement suffisant. Ca vaut aussi pour les oreilles, la vessie, etc.. et plus généralement, être encore en état de bouger, sinon, autant claquer avant.
     
  6. Quel est votre plus grand regret dans la vie à ce jour ?
    Avoir suivi les conseils du conseiller d'orientation à 17 ans. Si j'avais su à l'époque qu'ils n'étaient pas là pour nous aider à réaliser nos projets professionnels quand on en avait un, mais pour nous amener vers ce que la société voulait qu'on fasse à ce moment là, je l'aurai envoyé bouler avec son " c'est buché, tu as 99% de risque de ne pas trouver de travail".
    Parce que d'une part, j'aurais peut être été justement dans le 1% qui aurait réussi, que j'aurais eu moins tenté le coup, et d'autre part parce que j'ai donc fait depuis mes 18ans une série de choix par défaut pas complètement insatisfaisants mais loin d'être satisfaisant, donc s'il y avait quelque chose à refaire, ça serait " rien à foutre de ses conseils, je fais ce que je veux". Mais à 17 ans dans un système aussi formatant que l'éducation nationale, bien difficile d'y voir clair.
     
  7. Comment pouvez-vous appliquer la leçon apprise via ce regret dans votre vie ACTUELLE ?
    Bien que 2016 ait été assez pourrie, J 'ai déjà réalisé un de mes grands projets: habiter SEULE ( à39 ans? je voulais le faire depuis longtemps, mais pas possible financièrement), Et c'est un réel plaisir. 
    L'autre c'est que je me trouve devant un choix: me réorienter une fois de plus dans un secteur avec plus de perspectives d'emploi mais qui serait à nouveau un choix par défaut, la deuxième, faire ce que j'ai toujours voulu, même si je n'y arrive pas, au moins le tenter, même si je dois bouffer des nouilles à tous les repas pour les 5  prochaines années. Evidemment, ma mère qui est assez frileuse me pousse dans la première option. Mais à 40 ans ou presque, j'en ai marre des choix par défaut, et je ne suis plus aussi influençable - ou plutôt, la prise d'indépendance d'habitat était un moyen de la préparer au fait accompli: je VAIS faire ce que je veux, et il y a des chances que ça se passe à plus de 1000 kilomètres d'ici.
    Donc Actuelle, disons que je prépare le terrain, pour les 10 prochaines années, pour ne pas regretter d'avoir suivi les choix des autres, parce que sinon la dépression me guette à moyen terme.
     
  8. Qu'est-ce qui changerait si l'on vous disait avec 100% de certitude que Dieu n'existe pas ? Ou que vous n'êtes pas croyant et qu'on vous dit qu'il existe ?
     
    Je suis dans le 2°cas.Je ne suis pas croyante, mais ouverte au débat. Par contre je veux des preuves, des vraies preuves scientifiques, vérifiables et tout. Pas un arguent genre " dieu existe c'est dit dans la bible" ou un discours vaseux de créationniste ( hahaha, n'empêche, les site de créationnistes sont un tel ramasis d'explications foireuses qui se contredisent que ça vaut le coup à lire, rien que pour le fun). Mais même si on mele prouve scientifiquement, je trouverai le moyen de faire chier en demandant "lequel? parce que la tu me parles d'un dieu, mais est-ce que tu as fait un comparatif avec les millions qui se sont succedés dans l'histoire, Les ouat' mille qui existent encore en Inde?"Et à choisir un truc, je pencherai plutôt vers l'animisme, oui, les esprits de la nature, ça me branche plus que le reste.
    En tout cas dans le doute, je ne supporte pas qu'on coupe un arbre, j'aurais au moins ça comme arguent face aux esprits de la nature (les gens le savent, et l'offrir des fleurs coupées est une déclaration de guerre. Et non, pas de sapin mort dans mon salon au solstice d'hiver)
     
  9. Si vous deviez tout perdre demain, vers qui vous tourneriez-vous pour chercher du réconfort ? Cette personne sait-elle qu'elle signifie autant pour vous ?
     
    Ben ma mère, d'autant qu'étant fille unique, je suis sa seule héritière! Blague à part oui, elle le sait,  et on parle assez ouvertement de tout. D'ailleurs il y a2 jours en allant faire les courses je lui conseillais de laisser un message visible et connu de moi pour le don d'organe et le refus d'acharnement thérapeutique. On a le même point de vue là dessus.
     
  10. Avez-vous peur de la mort ? Si vous, avez-vous une bonne raison ?
     
    Voir ci dessus: non. On a toujours parlé très ouvertement de la mort avec ma mère ( moins avec la famille paternelle, assez superstitieuse) et mon oncle, mes cousins. Ca n'a jamais été vraiment un tabou, donc je pense que ça doit aussi remonter aux grands parents maternels. Donc peur de la mort non. Peur de souffrir et qu'on me laisse souffrir parce que la loi refuse l'euthanasie, peur du Locked-in syndrôme, peur de la dégénérescence physique, mais surtout mentale ( plusieurs cas dans ma famille proche). Donc je prévois déjà le suicide si j'ai une maladie incurable, ou le suicide assisté si je ne suis pas en état de le faire, quitte a déménager en Belgique avant.

  11. Qu'est-ce que vous changeriez si vous saviez que vous ne pourrez JAMAIS mourir ?
     
    Vous connaissez le mythe de la Sybille de Cumes? Courtisée par Apollon, elle lui a demandé en échange de ses faveurs autant d'années de vie qu'il y avait de grains de sable dans une poignée, Un millier en gros. Mais comme elle n'a pas tenu sa part du contrat, Apollon lui a joué un tour, en "oubliant " de la prévenir qu'elle omettait un détail capital: ne pas vieillir, au point qu'elle en est devenu si vieille ridée et minuscule qu'elle tenait dans une bouteille, disant maintenant que son souhait le plus cher était de mourir.
    L'immortalité, ou du moins, la longévité, pourquoi pas quand je pense aux trucs géniaux qui vont être découverts après ma mort, mais alors, sans oublier " en restant jeune et en bonne santé". S'il faut se taper Apollon pour ça, ça n'est quand même pas un bien gros sacrifice, mais plutôt faire d'une pierre deux coups. Apollon, si tu me lis....
     Mais bon changer ? heu ça me donnerait juste plus de temps pour faire tout ce que je veux, donc, je ferai plus de truc y compris en matière de glandouillage. Ouaip, je glanderai peut être encore plus que maintenant en fait.
    un dieu musicien à cheveux longs.. je peux faire un petit effort quand même :D
  12. Si vous étiez aux portes du Paradis et que l'on vous demandait "Pourquoi devrait-on vous laisser entrer ?", que répondriez-vous ?
    "Qu'est-ce que je fous là? Je crois que je me suis trompée de chemin, désolée, c'est par où les enfers? J'ai des potes mécréants comme moi qui m'attendent là bas"
     Et apparemment le taulier du coin n'est pas mal non plus...


  13. Quand vous considérerez-vous "assez bon" pour vous-même ? Y a-t-il un point à partir duquel vous pourriez vous accepter totalement ?
     Hahahaha, j'apprends la musique. Et les langues. Donc le concept d'"assez bon" n'existe pasdans des domaine squi ne sont jamais entièrement maîtrisable.
    Mon niveau musical est " assez bon" pour l'orchestre dans lequel je joue, même si je ne suis pas toujours contente de moi, c'est même rare, mais pas " Assez bon " en lui même. Ca peut faire flipper certains, moi je trouve ça génial, car il y a toujours à apprendre dans ces domaines là.
  14. Le pays dans lequel vous vivez est-il celui qui vous convient le mieux

    Je ne sais pas, j'ai toujours vécu en France métropolitaine, je suis née ici,mes parents aussi, j'ai pas mal voyagé, j'ai vu du bon et du moins bon partout où je suis allée. Mais je me sens tellement chez moi où que j'aille que je ne suis pas viscéralement attachée à la France, je suis née là par une succession de hasard. Oui les paysages sont jolis,mais je sature sérieusement de la politique d'ici, et surtout de ma région natale que j'en viens à détester viscéralement. donc un changement est prévu, sinon de Pays, du moins de région, mais je n'ai pas encore fait l'expérience de vivre assez longtemps ailleurs pour comparer.
  15. Que diraient vos proches à propos de vous lors de votre enterrement?

    "C'est qui déjà?"
    Euh, déjà il y a de grandes chances pour qu'il n'y ai personne,vu que j'ai prévu de mourir après tous mes cousins. Et si c'est pas le cas, qu'ils soient bloqués parleurs emplois respectifs à 'autre bout du pays. Sinon certains risquent de se demander qui était cette cousine Lydia dont ils n'avaient quasiment jamais entendu parler ( à part si je deviens riche et célèbre là d'un coup je crois que j'aurais plus de proches que n'en compte réellement mon arbre généalogique). Non mais sérieusement, ne venez pas vous emmerder à la dispersion des cendres de ce qui restera de moi une fois que la science aura récupéré tout ce qu'elle peut.
  16. Quelle "petite chose" pourriez-vous faire pour rendre la journée de quelqu'un meilleure?

    La dernière fois qu'une collègue a eu le blues, on est allées au café à chats et ça a bien remonté le moral à tout le monde. Y compris aux chats.
  17. Si vous croyez en Dieu, est-ce que votre relation vis-à-vis de lui changerait radicalement si on vous disait avec 100% de certitude qu'il est en réalité "elle"

    M'en fous si je ne suis pas animiste, je prends l'option "polythéisme" et donc, je sais qu'il y a déjà des déesses, c'est pas une grande surprise. Je crois que je pourrais même copiner avec certaines.

    D'ailleurs c'est même la seule explication à la pagaille générale: trop de départements différents et personne ne sait où est ce foutu laissez-passer A38. Ou alors c'est la preuve qu'un chef a atteint sa limite de Peters , refuse de déléguer et que c'est donc bien un monothéisme mené par un mec, parce qu'il faut bien être un mec pour être aussi.......ha non ma chef est l'exemple parfait de la parité dans la bétise, j'ai rien dit.
  18. Qu'est-ce qui se tient entre vous et le bonheur complet ?
    Probablement le fait que je n'ai aucune idée de ce que peut-être le bonheur complet? Je suis plutôt du genre à apprécier les petites choses que de courir après un hypothétique bonheur complet ( qui ne pourra  durer et donc finira par s'amoindrir , ne sera plus parfait,net hop, frustration,dépression, un peu comme un camé qui va faire une mauvaise redescente.
    Ca et aussi quelques coups de pieds non donnés à des culs qui le mériteraient, mais malheureusement j'ai été upgradée dans mon enfance avec le mod "civilisation et self contrôle". Ca évite des bugs, mais des fois,ça limite beaucoup la liberté d'action.  Haaaa foutu débat philosophique entre nature et culture.
     Et sinon en voilà 13 autres ( sauf que pour les guignols, ben...c'est fini, kaputt)


3 commentaires:

  1. Salut toi, ça fait un bout que je ne suis pas passée ici mais j'avoue que ce billet est assez déstabilisant. Ta franchise fait du bien, tu sais. Je suis contente que malgré les trucs qui vont pas tu essaie quand même de changer ce que tu peux pour aller vers le bonheur même si tu ne sais pas comment le trouver ;) en tout cas, je suis de tout coeur avec toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et bien sympa de te voir revenir un peu sur le net. Et tant mieux si mon sujet " hors normes" t'a fait sourire ou réfléchir. Et merci pour le soutien. j'ai trouvé une filière " histoire et archéologie option musicologie" à Bruxelles, ça me semble fait pour moi ça, l'année qui va venir va être fortement concentrée en démarches mais je sens que j'ai trouvé le bout de la ficelle me permettant de joindre l'agréable ( l'expérience à l'étranger) à l'agréable ( l'archéologie) à 'agréable ( la musique. Reste plus qu'à voir à partir des insriptions , en Avril, pour déposer une demande de mise en disponibilité auprès de mon travail, et enfin, quitter ce boulot horriblement ennuyeux et ces chefs mesquins pour.. peut être pire, mais peut être mieux, on verra bien. Faut déjà être acceptée et à la formation et à la dispo. Ce n'est pas entièrement de mon ressort, mais j'ai un mini espoir alors que je commençais à sombrer dans la déprime, et ça ce n'est pas rien.
      Merci de l'encouragement :)

      Supprimer
  2. Bonne chance ! Je suis sûre que ça se placera pour le mieux maintenant.

    RépondreSupprimer

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture