Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouve un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture

Qui passe par ici?

Flag Counter

mercredi 1 avril 2020

Astérix tomes 4, 5 et 6 - R. Goscinny et A. Uderzo

On continue dans la même veine...

Et voilà, à partir du tome 4, la série a vraiment trouvé son ton et joue a fond la carte des anachronismes en développant ses personnages secondaires.

j'ai eu du mal à trouver une illustration qui correspond à ma veille édition!

Astérix Gladiateur (1964): Voyage à Rome pour les gaulois. Leur barde a été enlevé et emmené à Rome comme cadeau souvenir de Gaule pour César. Et le malheureux Assurancetourix doit être la vedette des prochains jeux du cirque, en plat de résistance pour les lions, bien sûr.
Or on ne laisse pas enlever et manger un copain, même s'il chante atrocement faux et finit baillonné et ligoté à chaque fois qu'il veut pousser la chansonnette.
Cette fois, c'est Assurancetourix le barde, un des rares personnages secondaires déjà nommés, qui va être développé: on savait déjà qu'il chantait mal, mais là, c'est avéré, il chante comme une casserole. Et tout le monde,gaulois comme romain est d'accord sur ce point.
Mais c'est l'un des plus inoffensifs du village ( et c'est vrai qu'on le voit quand même rarement se battre y compris par la suite). Et donc, ça y est, il prend progressivement son allure définitive.
Première apparition également dans ce tome d'Agecanonix qui n'a pas encore de nom, mais est nommé par Obelix " livreur de menhirs remplaçant"
Et aussi, première apparition des pirates malchanceux.
et qui dit personnages récurrents dits gags récurrents, auto-références etc...



Le tour de Gaule d'Astérix (1965): Lassés de ne pouvoir prendre possession du village des irréductibles gaulois, les romains de Petibonum décident la technique inverse, construire des palissades tout autour du village et les empêcher de sortir pour ne pas contaminer le reste de la Gaule, en pleine Pax Romana, par l'esprit de révolte.. Ils vont donc prouver que non seulement ils vont sortir, mais faire le tour de Gaule, en rapporter des spécialités et inviter les romains à déguster les spécialités pour prouver leur succès.
Première apparition très discrète, à partir de l'étape à Lutèce, d'un petit personnage par ci par là, en coin de case. Il n'a pas encore de nom, mais va devenir très important, au point d'occuper la place centrale de la toute dernière case. Et sera de TOUTES les aventures par la suite. Et la Mascotte de la série. C'est bien sûr Idéfix, le petit chien blanc qui suit obstinément nos deux héros dans leur périple à travers la Gaule
Evidemment, j'aime tout particulièrement l'étape de Massilia et la référence à la partie de cartes Pagnol.
et le petit clin d'oeil à Tony Curtis (Erix le fils du pirate, qui coule avant d'avoir eu une seule réplique), et sera laissé en gage dans le tome suivant pour racheter un autre bateau , un petit gag tout simple, mais qui fait le lien entre les albums. Comme la mention du lanista d'Astérix gladiateur fait le lien avec le Tour de Gaule, ou des embouteillages à Lutèce, déjà mentionnés dans la Serpe d'or.



Astérix et Cléopâtre (1966): peut être l'un des plus célèbres tomes, et assurément une des adaptations en dessin animé les plus réussies. Tout y est hilarant.
César et Clopâtre sont en désaccord, César juge que l'Egypte est décadente et que sa gloire est passée,Cléopâtre veut prouver à César qu'il a tort et charge Numérobis le meilleur architecte d'Alexandrie ( et vu sa nullité, on se dit que César n'a pas tort) de construire un palais en 3 mois. Impossible sauf que Numérobis connait Panoramix et vient lui demander son aide.
Aide bienvenue car nombreux sont ceux qui voudraient voir échouer le projet: Amonbofis, l'architecte concurrent et fourbe d'anthologie et César particulièrement mauvais perdant.
s'il ne fallait lire qu'un tome ce serait celui là, tout y est impeccable: les gags sur les hiéroglyphes, les références (le nez de Cléopâtre,l'Obélisque de la concorde,  Amonbofis qui lit les aventures de Chéri-bibis dans Pharaon soir, le nez du sphinx, les ouvriers syndicalistes -référence à une vraie grève historique des ouvriers de la construction en Egypte antique- la couverture qui parodie le film Cléopâtre de Mankiewicz... il y en a trop pour tout citer)

Et bien sûr le dessin animé, histoire de chantonner pendant des jours " c'est le lion de Cléopâtre, c'est le roi des animaux..." avec la référence au savon Cléopâtre," Quand l'appétit va tout va..." ou" le pudding à l'arsenic" ( trouvaille géniale,alors que l'album ne parle jamais du poison précis employé)
L'espion de César et ses mercenaires sont aussi un régal

ET UN PEU DE POIVRE EN GRAIN!

on continue, et ça me fait une mini participation au marathon lecture du printemps de Marjorie


2 commentaires:

  1. A nouveau, ton article est génial !
    Et d essayer de me remémorer les gags que tu cités!
    Les anachronismes, les gags, les noms, les clins d'œil, j'adore ! Tout comme d'apprendre certaines références passées (la grève des ouvriers) ou le lien avec l'époque de parution du tome.

    Quel régal qu'Asterix et Cléopâtre (merci pour la chanson qui reste dans la tête !). Même le film est réussi et fait toujours autant rire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et c'est là, qu'on se rend compte l'énorme travail de recherche fait, même pour une BD humoristique.
      J'avoue que les H.L.M ( habitations latines mélangées)me font rire, et correspondent à peu près à une réalité, les " insulae"

      En film je dois aussi mentionner les 12 travaux d'Astérix, qui n'est pas tiré d'un Album mais est très réussi aussi, et l'excellente surprise du Cadeau de César scénarisé par Alexandre Astier. Non seulement l'image de synthèse passe très bien avec Asterix ( alors que par exemple,Garfield en image de synthèse ne colle pas du tout), mais on sent une vraie admiration pour la BD d'origine - ça il suffit de voir Kaamelott pour s'en rendre compte - et il a fait vraiment du bon boulot.

      Supprimer