jeudi 25 décembre 2014

top 5 de mes séries animées favorites (anciennes)

Voilà, je l'avais promis, je profite de Noël pour le faire. On retrouve donc logiquement quelques choses qu'on a déjà vues dans la liste des génériques, mais comme je le disais il peut y avoir des surprises dans l'ordre:
Un top 5, histoire de compenser le top 12 des génériques ( et surtout parce que si j'arrive à peu près à classer mes 5 favoris, il y a plein d'autres choses que j'ai aimé regarder à l'époque, mais dont j'ai trop peu de souvenirs clairs pour les classer de manière juste - Goldorak, Capitaine flam, la série des "il était une fois" (l'homme, la vie, l'espace...) les trois mousquetaires, le tour du monde en 80 jours, Astro.. ça donnerait juste 5 titres classés 6° ex- aequo, ce qui n'est pas très intéressant. Ou d'autres que j'ai aimé regarder à l'époque, mais que je ne me précipiterai pas pour revoir maintenant ( l'inspecteur gadget ou les entrechats, même si les génériques m'ont marquée). Ou des choses encore que je regardais de loin en loin, parce que ça passait à ce moment là et que je n'avais rien d'autre à faire ( l'essentiel des dessins animés pour filles, Gigi, Emi, Vanessa et leurs copines. Si je retombe sur un épisode, je risque de le regarder pour voir à quel point en fait, c'était très moyen.
Faut dire en plus que l'essentiel des dessins animés de l'époque étaient destinés soit aux garçons, soit à tout le monde, ce n'est que plus tard qu'on a vraiment vu des choses ciblées "pour filles - à savoir du rose, des paillettes, des histoires d'amour. Le mal était fait, j'étais déjà conditionnée à la SF :D

 5 - Cobra. encore une série qui figurait dans mon top génériques. En fait je n'avais pas conscience à l'époque de tous les sous entendus grivois qu'elle contenait, autant dire que je me suis vraiment marrée en la revoyant. Mais j'ai toujours beaucoup aimé ce duo improbable entre l'humain nonchalant et le robot qui a souvent plus de jugeote que lui. La féministe en moi devrait gueuler: les personnages féminins sont bien souvent ternes, ou se baladent en tenue riquiqui ( bon on a euh Barbarella en Europe, dans le même genre) mais même pas. Mais vu que le héros en prend bien souvent pour son grade, tout le monde est plus ou moins ridicule à des degrés divers là dedans, que c'est cartoonesque, je passe outre ce qui peut être un poil sexiste et j'avoue me marrer.
Ha, damn', je ne peux intégrer l'épisode 1, il est ici http://www.dailymotion.com/video/xkjjwc_cobra-space-aventure-1-31-le-reveil-french_shortfilms. Ca commence fort: un héros incroyablement moyen, glandeur, avec un boulot ennuyeux. Tout sauf épique.. a priori :D ( puis bon, le dessinateur a avoué avoir consciemment fait référence à Jean-Paul Belmondo, donc un auteur fan de ciné français, ça fait toujours plaisir)

4 -Lady Oscar: Je l'avais dit, je n'aime vraiment pas le générique français, mais j'aime beaucoup cette série ( hooo ce n'est pas de la SF pour une fois), à cause de son cadre historique et surtout surtout, ça fait vraiment plaisir, un personnage central féminin ( travestie certes) qui n'est pas une héroïne geignarde et qui botte régulièrement les fesses de ses homologues masculins. Oscar est bien mon héroïne préférée, tous mangas et dessin animés confondus. Désolée, je n'arrive pas non plus à intégrer l'épisode 1, mais le voilà

 3 - Ulysse31: que dire de plus j'en avais déjà parlé. Mythologie grecque plus SF. Combo gagnant. J'adore les musiques d'ambiance de cette série que j'ai revue dernièrement et qui était assez exigeante au niveau scénario pour avoir plutôt bien vieilli.
Hop, épisode 1, dès le départ, j'aime énormément la base spatiale en forme de casque de hoplite. Et ce genre de clins d'oeil que je n'avais pas vraiment saisis étant jeune m'a fait très plaisir quand j'ai revu la série cette année.

 2 -Albator 78: je ne l'ai pas classé dans les génériqus, parce que je n'aime pas la version française, mais d'aussi loin que je me souvienne, j'ai tout de suite bien accroché à ce mélange de SF, de western et d'histoire de pirates. J'ai plus de souvenirs bizarrement de la série de 78, même si elle est plus ancienne, je crois que ce sont les ennemis ( des extraterrestres  végétaux d'apparence féminine, qui prenaient feu quand on les éliminait qui me sont restés en mémoire, ceux de la série 84 sont moins marquants.
Mais quand on y réfléchit, il y avait un paquet de trucs bizarres dans ce dessin animé qui ne m'ont sauté aux yeux qu'en la revoyant: le seul loisir du héros est quand même de picoler seul dans sa cabine - pareil pour Mime, la cyborg sans bouche qui réussit cependant à carburer à l'alcool) D'ailleurs petite info rigolote trouvée ici: l'acteur qui double le héros, s'occupe aussi de la voix de Baby Herman , le nourrisson qui picole fume et joue au tiercé , dans Roger Rabbit.
épisode 1: histoire de bien voir à quel point le générique français est à côté de ses pompes, dès les 30 premières secondes on est dans un univers post-apo. La terre est devenue inhospitalière, les mers on disparu, le seul espoir de cette des habitants de la planète agonisante c'est d'explorer l'espace en quête de.. euh, d'une autre planète à pourrir je suppose ?

1- Grand Gagnant absolu ( d'ailleurs je ne l'ai qu'en cassettes, il va falloir que je me le procure en DVD , je ne peux plus le voir, et d'ailleurs je n'ai jamais fini de le voir. Le premier qui me spoile la fin se prend un fulguro poing ET un  coup de rayon delta dans la tronche!) Les Mystérieuses cités d'or.

 Je kiffe cette série qui est vraiment LA série qui m'a le plus marquée, même si je n'ai pas classé son générique n°1. Même si avec le recul les 3 héros font un peu "United colors of", c'était un réel plaisir d'avoir un cadre complètement exotique et une gamine qui sait se rendre utile au lieu de se mettre systématiquement en danger et d'attendre qu'on vienne la sauver. Les personnages secondaires étaient souvent intéressants et /ou drôles ( j'aimais bien les deux crétins Pedro et Sancho, et il m'arrive encore de jurer " par la malepeste!" régulièrement)
Episode 1: évidemment il ne se passe pas grand chose, on est dans l'Espagne des conquistadores, mais au fil des épisodes la série va prendre un tournant SF assez inattendu avec le bâteau et le condors qui fonctionnent à l'énergie solaire ( tour de passe passe scénaristique: on va dire que c'est la civilisation de Mû ou de l'Atlantide qui a inventé ça ni vu ni connu!)
Puis j'aimais bien, chaque épisode était suivi d'un mini documentaire de quelques minutes montrant les paysages, les traditions, les légendes des Andes, c'était sympa. Mais ça a souvent été enlevé lors des rediffusions...


Là aussi, il y a des tas de choses plus récentes que j'ai adoré ( à commencer par les Simpsons) mais que j'ai découvertes bien plus tard, et qui n'ont donc pas ce dont je parlais dans le précédent sujet , une dimension de référence partagée en cour d'école ( et pour moi cette époque remonte à plus de 30 ans!)



1 commentaire:

  1. merci à Sylvain de m'avoir signalé une erreur de liens, c'est maintenant réparé!

    RépondreSupprimer

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture