lundi 29 décembre 2014

CDZ abrégé ( websérie)

Finissons en beauté l'année geek 2.0, il y a longtemps que je devais aprler de cette websérie, commencée il y a très longtemps par StateAlchemist et qui a enfin connu son dernier épisode.
Je dis "enfin" par ce qu'il était terriblement attendu, mais dans le fond je suis un peu triste que cette série soit terminée en fait.

Donc CDZA qu'est-ce que c'est? Tout simplement une version abrégée et parodique des chevaliers du Zodiaque. Je le disais au sujet des mangas, je  n'ai pas trop connu la série originelle, juste vu quelques épisodes au hasard, et j'avoue que ça me paraissait ultra bizarre ( attends mais, lui il n'était pas censé être aveugle la semaine dernière? et l'autre là, en rose c'est une nana non, pourquoi tout le monde en parle au masculin?) , bref des mystères comme ça qui font que si on ratait un épisode, on était aux fraises.

Donc le gentil state Alchemist a eu la très bonne idée de reprendre à sa sauce les épisodes les plus marquants de l'histoire (l'arc du sanctuaire) et d'en faire une version condensée, pleine de jeux de mots, de références parfois très franchouillardes, parfois très geek ("ouais, ptêtre qu'il est passé par une warpzone et que quelqu'un avec une fleur de glace est passé par là", épisode de la balance) parfois bien rock ("ho il y a un message sur le mur , mais ils faut qu'on soit sûrs car des fois les mots ont un double sens" épisode du sagittaire) qui me ravissent!

On commence donc très logiquement par la maison un , la maison du bélier, et on continue ainsi, une maison par épisode, en élaguant les interminables montées d'escaliers ou en les ponctuant de références musicales bien vues ...
Je dois d'ailleurs dire merci à State alchemist, parce que c'est grâce à sa série abrégée que j'ai eu envie de découvrir le manga, pour voir à quel point il déformait.. et finalement, il réussit la prouesse de coller vraiment au scénario, tout en le parodiant, c'est vraiment bien vu.

Donc dans cette version Mû, le chevalier du bélier devient une sorte de garagiste malhonnête qui ne songe qu'à se faire un max de pognon, et passe son temps à rappeler à tout le monde que malgré son apparence, il n'est pas une fille (apparemment le doublage de la série en France était fait par une femme, donc..); le chevalier du taureau devient videur de boîte de nuit, le gémeaux passe son temps à citer tous les jumeaux de fiction possibles et imaginables, le cancer devient décorateur d'intérieur d'un genre très particulier, ... et tout à l'avenant. Le grand pope parle avec l'accent de Maurice "boulette" Sarfati, qui doublait les méchants de City Hunter ( "hoo je crois que j'ai fait une petite boulette".. oui, ce doublage là, bien kitsch, voyez?), le sagittaire devient Rambo junior ( bandeau autour de la tête oblige)..

13 épisodes donc, entièrement découpés, remontés doublés et bruités par UNE seule personne. D'où le temps énorme qu'il a fallu pour avoir l'intégrale du sanctuaire, et je n'ose même pas imaginer le temps qu'il a fallu à l'auteur entre les visionnages et revisionnages de la série pour sélectionner les passages intéressants, l'écritures de scripts, le travail de découpage, de montage, d'enregistrement, etc...
Le tout mis bout à bout fait quand même bien 2h30, je vous conseille quand même de les voir dans l'ordre, même si l'auteur a changé de matériel entre temps, et que la qualité d'enregistrement s'est nettement améliorée entre le début et la fin.

Sinon le top 5 de mes épisodes favoris:
5- épisode de la Vierge: Juste parce que le chevalier de la vierge devient un baba cool un peu flemmard, avec un accent qui me rappelle le vendeur de BD des simpsons. Puis on y voit le phénix, alors..
4- épisode du lion: les références au roi Lion à " dans la jungle, terrible jungle" m'ont beaucoup fait rire, la remarque finale sur le tapis persan me fait toujours beaucoup rire même après plusieurs visionnages..
3 - épisode de la balance: on se moque des poncifs de japanimation.. et puis " personne n'a une idée? - moi j'en ai une, mais il nous faudrait une immense bouteille de pastis"
2- épisode du verseau: arriver à faire rire avec Camus, c'était fort, et les références musicales au western en général , et surtout à mon western favori en particulier c'est juste épique!
1- épisode du scorpion: déjà, on y voit tout le monde, même les second rôles en pleine parodie de Batman, Milo devient une espèce de sadique très drôle qui se prend pour Ken le survivant, mais que tout le monde confond avec le mec qui joue du clavier dans Lucille Amour et rock n' roll!

Liste des épisodes sur le site officiel
Chaque épisode y est agrémenté d'un fichier mettant en avant les diverses références, parce que dès fois, on en loupe une avec la vitesse, ou qu'on ne sait pas/plus quel est le titre du morceau utilisé. C'est bien pratique :)

Même les vidéos autopromotionnelles sont très drôles ( Mû qui essaye de vendre à la sauvette un tee-shirt à l'effigie de Shiryû à poil!)

Tout n'est pas 100% à hurler de rire ( j'ai moins accroché à l'épisode des poissons, peut être parce que j'ai eu plus de mal à piger l'accent québécois d'Aphrodite, peut être parce que j'aime moins le personnage à la base). Mais sinon ça reste souvent du très bon niveau en évitant l'écueil facile de l'humour vulgaire hélas trop souvent employé. C'est même tellement souvent du bon que Statealchemist a eu la collaboration d'Eric Legrand qui doublait Seiya dans la version française de CDZ pour un petit hors série.

J'espère vivement que l'auteur va continuer à nous régaler de temps en temps de quelques productions décalée, même s'il ne compte pas se relancer dans quelque chose d'aussi chronophage.
En tout cas, c'est du bon, et je vous garanti qu'après ça, des que vous entendrez quelqu'un dire " plaît-il" vous vous marrerez en coin!

en toute amitié!!





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture