mardi 23 septembre 2014

Real humans saison 2 ( série Tv)

J'attendais aussi l'occasion de la semaien robot pour faire un sujet sur la saison 2 de Real Humans. J'avais beaucoup aimé la saison 1, diffusée sur Arte au printemps 2013, j'ai donc suivi la saison 2 cette fin de printemps.

donc pour ceux qui n'ont apvu la saison 1, passez votre chemin, je vais avoir du mal à ne par faire de gros spoilers.

Donc à la fin de la saison 1, pas mal de gens mourraient, pas mal de robots finissaient à la casse. Ca c'est uen des forces de la série/ un personnage principal n'est absolument pas à l'abri de passer soudainement à la trappe si le scénario l'exige. Et c'est encore plus le cas dans cette seconde saison.


Dès le début le petit groupe de hubots ( je rappelle hubot comme HUman roBOT) rebelles, "les enfants de David" s'est disloqué suite à des tensions entre ceux qui veulent simplement vivre en harmonie avec les humains, et ceux qui veulent carrément prendre le contrôle au motifs que "nous sommes plus parfaits qu'eux, en cas de souci, il suffit de changer les pièces usées , nous sommes virtuellement immortels".
Le scénario va donc suivre 2 de ces rebelles en particuliers:
c'est un peu le problème: le coup de Barbie robe de mariée, s'est étalé sur un peu trop d'épisodes à mon goût. Heureusement, après, ça passe sur un plan législatif et c'est plus intéressant, mais les rêves de princesse de Flash, j'm'en fiche un peu en fait.
D'une part Flash , rebaptisée Florentine, sorte de poupée Barbie programmée pour la tâche de baby sitter, qui a décidé de vivre parmi les humains en se faisant passer pour humaine.  C'est à dire en se mariant avec un humain, et en ayant un enfant, ce qui bien sûr va être très compliqué. Mais elle réusit à trouver un mari , à adopter un enfant.. Sauf que le mari providentiel meurt assez vite ( sans entrer dans les détails: grace à l'intervention d'un robot qui semble avoir décidé que la première loi d'Asimov, on s'en fout
)Et que la fausse identité de la hubote est vite éventée .
Et que les hubots n'ont légalement pas le droit d'éléver des enfants humains.  Ca c'est la première thématique: la lutte pour légalité des droits entre humains et robots, qui implique donc Flash , Mimi et Inge l'avocate.

D'autre part, on retrouve la blonde Béa qui se faisait passer pour policière dans la saison 1. Elle veut maintenant récupérer un disque dur qui a appartenu à David, son créateur, et dans lequel elle espère trouver enfin le code informatique de libération des hubots.
Le tout sur fond de menace d'un virus informatique très dangereux et impossible a corriger: les hubots vont aussi découvrir ce que c'est qu'être périssable.

Une troisième thématique qui ressort: la tentation pour des humains désespérés de braver la mort en faisant transférer leurs donner cérébrales dans une corps tout neuf ( c'est le cas avec le concessionnaire défiguré dans un incendie, dans la première saison), quitte à sombrer dans l'illégalité, voire le crime.
facilement un des personnages les plus extrêmes, donc passionnants de cette saison.
enfin, la dernière thématique qui s'amorce, et je vois venir la saison 3 articulée autour de ça: on ne fabrique pas ex-nihilo des robots hyperperfectionnés sans un modèle de personnalité. Ce qui veut dire qu'il y a à la base une personnalité qui a été copiée sur un véritable humain. Ce qu'elle a de bon, mais aussi ce qu'elle a de moins bon, avec les risques que ça comporte en cas de désordre mental sur la personnalité d'origine.

J'ai un peu moins apprécié cette deuxième saison, Je dois reconnaitre, principalement parce qu'elle s'attache beaucoup à Flash, qui est un personnage dont je me fous éperdument. Et qu'on voir beaucoup moins Roger, mon personnage favori depuis la saison 1.
Par contre, la série reste toujours aussi bonne dans l'humour noir ou absurde: le grand père d'une famille qui a décidé de faire faire un hubot à son image pour rester avec ses petits enfants après sa mort, en oubliant soigneusement de faire programmer l'existence de son beau fils dans sa mémoire... On a donc des répliques complètement loufoque du style " les enfants, soyez à la maison  à 19h, il faut qu'on soit tous là pour démarrer grand père" ou " mais, on va pas brancher grand-père  dans la cave?!"
C'est une fois de plus tout ce qui est à côté qui compte: les différents groupes de jeunes, pro-hubots qui poussent le mimétisme jusqu'au essayer de leur ressembler, dans une sorte de cosplay assez monstrueux, ou opposants radicalistes prête à se lancer dans le terrorisme.
qui sont les robots déguisés en humains? qui sont les humains déguisés en robots déguisés en humains?

Une image marquante est celle d'une descente de police dans un bar "hubot friendly", où les policiers font aligner tout le monde pour vérifier qui a une prise USB dans le cou, et qui ne l'a pas. Ca rappelle une époque désagréable ça!
Ou le fait de se débarrasser d'un bijou de technologie aux allures de vieille infirmière qui ressemble à Mrs Doubtfire en l'envoyant dans un camp de paintball façon jeu de massacre pour militants anti-hubots ( c'est cool, on leur tire dessus à balles réelles et ils ne répliquent qu'avec de la peinture, en plus ils sont reprogrammés pour avoir peur)
...enfin, jusqu'au moment où ils vont en avoir marre de se faire canarder. Sans gâcher le suspense, ça commence déjà à être le cas..Et , inversement, un personnage dont je me fichais dans la première saison commence à devenir intéressant.

Oui, c'est surtout dans ce genre de séquences qui mettent TRES mal à l'aise en téléscopant la situation SF avec des événements de sinistre mémoire que la série fait.. mouche.

Donc un poil moins bien que la première saison ( parce qu'elle se focalise surtout sur un personnage qui ne m'intéresse pas vraiment), mais ça reste du haut niveau. après aussi, sur la saison 1, certains épisodes m'avaient parus plus mous que d'autres, le dernier en particulier, écueil évité par la saison 2 qui finit en montant en puissance.

Bon hé bien.. j'attends la saison 3 .. que lis-je? quoiiiiii?!  Nooooooooo!! allez, un petit effort, je veux une vraie fin!!
(en même temps un remake anglais par l'équipe qui fait Broadchurch, ça peut être intéressant, alors que l'annonce de remake français du même Broadchurch me donne plutôt des sueurs froides)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture