lundi 2 septembre 2013

Entre chien et loup - collectif

Dans la série Belgique, voilà un recueil de nouvelles que j'ai trouvé un peu par hasard ( et donc, comme j'ai eu peu de temps en rentrant, mon mois Belge devient un mois et demi? un bimestre? belge, tant que je n'ai pas rédigé les billets en attente en fait)

Et donc, voilà pour l'occasion 10 nouvelles belges, parues tout récemment chez Onlit edition, disponible par exemple ici, dans une multitude de formats mais toujours gratuitement
10 nouvelles, 10 auteurs primés ou distingués au concours de nouvelles de la fédération de Wallonie- Bruxelles 2012/2013. Avec pour seul critère que ce soit des auteurs wallons ou résidant en Wallonie, et qu'il n'aient pas jusqu'alors étés publiés à compte d'auteurs. Le thème imposé était " entre chien et loup", aux auteurs d'en faire ce qu'ils veulent.. Avec à la clef des prix pour les trois premières et la possibilité d'être publiées

- Petits services rue Dussaussois ( Véronique Deprêtre) . L nouvelle qui a gagné le grand prix de la fédération et le prix Onlit. Un homme de 55 ans un peu limité fantasme sur une femme de son quartier ou plutôt sur " son cul". Et c'est au final la nouvelle que j'ai le moins aimée. Parce que je n'ai pas trop accroché au style très oral d'une part.. et que je ne vois pas vraiment le lien avec le thème, à part que la conclusion se passe le soir? enfin, clairement pas ma préférée.

- La Barrière ( Françoise Duesberg) nouvelle primée et mention RTBF: un normand répond un jour par hasard à une petite annonce matrimoniale lancée par une belge.. mais manque de courage et s'enfuit lorsqu'il a enfin l'occasion de la rencontrer réellement. Ca pourrait se limiter à ça, sauf que la réalité est plus tordue comme on le découvre dans le "droit de réponse" surporenantde la dame :). Une nouvelle sympathique sur les barrières mentales qu'on se met soit même ( mais là aussi, le rapport avec "chien et loup" me parait tiré par les cheveux.. La frontièreentre le jour et la nuit vue de manière plus "mentale"?

- Josika Utca ( Stephane Fontaine) nouvelle primée: Budapest, seconde guerre mondiale. Un militaire SS peu taillé pour l'armée recueille par hasard un chiot mal en point et cherche à le faire soigner. La survie de l'animal devient soudain la seule chose importante à ses yeux et fait éclater ses au grand jour des doutes qui le tenaillent. J'ai énormément aimé cette nouvelle, qui arrive à condenser beaucoup de choses avec une tension efficace en peu de pages

- Alice dans la pénombre d'une lampe d'Opaline (Pierre Pirotton) nouvelle primée: Un personnage de vieille dame un peu cliché dans un décor cliché, un soir d'automne. Et si la vieille dame décidait de changer le cours de l'histoire  que le narrateur veut lui faire jouer? Original et surprenant.

-lumière d'automne ( Laurène Cheilan) nouvelle distinguée: Quelque part au Japon. Au soir de sa vie, un moine errant se remémore son passé et tente de faire la paix avec lui. Un sujet qui me parle, forcément.

- Sur le fil (Csilla Deak ) nouvelle distinguée: La soirée qui fait tout basculer dans la vie d'un jeune musicien hongrois venu étudier le jazz en Belgique. un peu dans la même veine que la précédente, j'ai beaucoup apprécié cette histoire

- Incertitude (Sylvie Fabien) nouvelle distinguée: un psychiatre fantasme sur une de ses patientes qu'il idéalise. Moui.. là encore, pas très convaincue, même si l'action se passe le soir et donc n'est pas hors sujet, je n'ai pas accroché spécialement

- Des loups puis des chiens (Sébastien Févry)  nouvelle distinguée et publiée dans la revue Indication. Cette fois, les loups sont d'anciens bandits vieillissants, devenus des "chiens" en rentrant dans le rang, qui vont rendre un dernier hommage à la mémoire de leur ancien "chef de meute". J'ai apprécié cette nouvelle pour son côté allégorique, c'est étrange, parce que c'est vraiment la seule du recueil qui ne prenne pas l'expression au sens " entre la nuit et le jour", mais vraiment dans un sens différent des autres. Je m'attendais plus à ce genre de traitement , mais non.

- Aujourd'hui c'est mon anniversaire (Catherine Meeus) nouvelle distinguée et publiée dans la revue Marginale. Du matin à la tombée de la nuit, la journée déprimante d'une dame qui fête son anniversaire, entre un mari qui l'a complètement oublié et des enfants qui s'en fichent totalement. Drôle, enlevé et un poil cynique.

- Un héros très discret (Gozdecan Ulusçu) nouvelle distinguée. L'errance d'un drogué en quête d'une dose.. mais un concours de circonstances va radicalement changer sa vie. L'autre nouvelle qui traite l'idée des loups de manière plus allégorique.

Au final, la plupart des nouvelles brodent autour du sujet " un personnage à un tournant de sa vie, va-t-il saisir l'occasion de faire changer les choses", ce qui en soit est une sujet qui me plaît assez. il n'y a pas de nouvelle que j'ai détesté, certaines qui ont su me plaire, une bonne découverte donc. Et ça tombe bien, car j'ai un autre recueil du même éditeur, " Bruxelles midi", je n'attendrais probablement pas très longtemps avant de l'ajouter aussi à mon challenge nouvelles.
9/24
Nouvelles wallones

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture