mardi 18 octobre 2011

Gare au garou - Collectif




Après les fantômes, et les Sorcières, c'est au tour des loups garous de s'inviter ici pour ce mois d'octobre. Toujours dans la série "fantastique" de Librio, une petite série de nouvelles ayant pour thème les loups garous ( ben ça alors!) et toujours collectées par Barbara Sadoul

 On y trouve donc 8 histoires de garouage

- Un extrait du Satyricon de Petrone, si, si, je n'aurais pas cru moi non plus. Un loup garou dans la légion romaine!
- Bisclavret, de Marie de France, l'une des deux seules histoires françaises du recueil. Bisclavret, un chevalier victime d'une malédiction proche de celle de Mélusine, se change en loup trois jours par semaine. Lorsque sa femme le découvre, elle le trahit, l'empêchant de recouvrer sa forme humaine, afin de profiter seule des richesses et des terres du mari. Donc une histoire en directe provenance du Moyen âge, ça fait plaisir.
- Sur l'autre rive, d'Eric stenbock, date de la fin du XIX° siècle: Un village est séparé d'un bois maudit par une petite rivière, il est dit que quiconque traverse la rivière ne revient jamais. Et bien sûr, le héros va avoir la mauvaise idée de traverser. Là on est vraiment dans le fantastique symbolique tendance merveilleux. Gentil mais manque de corps à mon goût.

-Le chien de la mort, de Robert Howard ( auteur de Conan, merci Google). Une histoire horrifique de malédiction, dans un coin paumé des USA. Assez saignant, mais cette nouvelle me pose un vrai problème à un autre niveau: C'est QUOI ce truc?! D'accord, elle a été écrite en 1936, en pleine ségrégation, mais de nos jours elle a beaucoup de mal à passer, en tout cas chez moi. Car comment dire, la description du bandit noir en fuite, forcément une brute épaisse à l'allure simiesque et à l'intelligence limitée - et ça nous est répété plusieurs fois. Aie, ça craint! La remarque du flic blanc, qui va avertir un ermite en pleine forêt qu'un meurtrier sanguinaire rode " Je suis venu ici pour vous prévenir, non pas en raison d'une quelconque amitié pour vous, mais simplement parce que vous êtes un homme blanc" Re-aïe! en gros, un noir isolé, on s'en tape, il peut être égorgé? Ca craint vraiment là! Et il y aura bien sur la donzelle de service, qui finit ligotée à poil sur une table, prête à être découpée vivante par un sadique ( limite, vu la tournure des événements, je m'attendais à un truc plus évident :/) Non, mais sexisme + racisme, ça passait peut être à ton époque, Robert, mais là, ça pue vraiment. 

- Hors de la tanière, de Bruce Elliott: la nouvelle la plus originale et la plus agréable du recueil, car elle prend à rebrousse-poil (haha, oui, je sais...) le cliché habituel, et nous narre la mésaventure d'un homme garou, un pauvre loup qui se réveille un beau matin dans la peau d'un humain.

- Le gâloup de Claude Seignolle: l'autre récit français, nous narre une chasse au loup garou menée par des paysans dans un petit village. L'alternance des points de vue récit du loup à la première personne/ récit des humains en narration omnisciente est bien vue. Dommage que le loup ait une fâcheuse tendance au lyrisme exagéré.

-Nibards, de Suzy Mckee Charnas: la seule nouvelle écrite par une femme. et elle se fait plaisir. son héroïne est une adolescente un peu précoce complexée par ses seins trop imposants, qui lui valent au mieux moqueries, au pire, tabassage par les garçons de sa classe. Jusqu'à ce qu'elle découvre qu'il va lui arriver une chose un peu particulière, tous les mois... enfin, au contraire des autres filles, elle se change en louve, et met à profit cette particularité pour se venger. Vous aviez vu "Carrie" de de Palma, on retrouve un peu la même idée, en tout cas j'y ai fortement pensé ( oui, je n'ai pas lu le roman de King, donc le film reste ma référence)

- Et la lune brille pleine et lumineuse , de Brad strickland, opère un croisement assez original entre le fantastique (le dernier loup- garou connu sur terre ) et la SF (voyage dans l'espace), avec une conclusion plutôt inattendue, en plus.

Au final, j'ai pas mal apprécié l'ensemble, surtout l'idée d'avoir intégré des récits un peu anciens, au lieu de se contenter de nouvelles récente, et d'avoir laissé une place aux auteurs français ( apparemment, les loups garous ne sont pas un sujet de prédilection chez nous). Le recueil est aussi plus équilibré que celui sur les sorcières par exemple. Une lecture sympathique, hormis la nouvelle de Howard qui m'a vraiment écoeurée, et pas pour son côté saignant!


4/5  

2 commentaires:

  1. je viens de tomber par hasard sur le blog en faisant une recherche sur Murakami genzo et je suis vraiment impressionné. je le mets direct dans mes marque-pages. j'ai déjà lu une partie de ce qui est proposé et j'ai adoré les points de vue parfois assez différent du mien qui me donne un nouvel éclairage sur mes souvenirs de lecture.

    un tout grand merci et à très bientôt.

    Laurent

    ps:
    petit livre(4h de lecture) qui vaut vraiment le détour et qui n'a rien à voir avec le film du même nom( peut-être les cinq première pages):
    "Je suis une légende" de Richard Matheson +
    "jonathan livingston le goéland" de richard bach

    RépondreSupprimer
  2. Hé bien merci, j'essaye toujours de donner un avis le plus complet possible (en tentant quand même d'éviter les spoilers). Le but est surtout pour moi de garder l'habitude d'écrire et d'argumenter, reprise d'études en vue.

    Je prends note pour Matheson, en effet, il me tente bien, mais de toute façon, je n'ai pas vu le film, donc le problème ne se pose pas . Par contre, après avoir lu le résumé du dernier film intitulé "la planète des singes" , et décidé unilatéralement que l'équipe devait avoir salement picolé et que j'éviterai ce qui a l'air d'être une arnaque au titre, je vois ce que ça peut donner. au plaisir de lire d'autres commentaires :)

    RépondreSupprimer

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture