mardi 24 mai 2011

Les grandes figures de l'Islam - Malek Chebel

Et c'est donc "Les grandes figures de l'Islam" essai de l'algérien Malek Chebel reçu dans le cadre de Masse Critique Babelio de printemps, qui sera ma première Lecture d'Afrique. Et avant tout merci au responsable développement internet des Editions plon Perrin pour le petit message me souhaitant bonne lecture, ça fait plaisir.

Editions Perrin, 19€

En préambule l'auteur tient à préciser, et c'est tout à son crédit, les termes qu'il va utiliser: islam pour la religion, Islam pour la civilisation qui en découle et ses productions, arabe pour les peuples de culture et de langue arabe ( ce qui inclut les non musulmans arabophones, tels les coptes d'Egypte), et mulsumans, pour els pratiquants de la religions quelle que soit leur nationalité. En gardant ceci à l'esprit, le reste est assez simple à comprendre

L'ambition de Malek Chebel, anthropologue des religions et philosophes, est de taille: dresser une liste des figures importantes de l'Islam, depuis son apparition (622, année de l'Hégire, départ de Mahomet et se compagnon de la Mecque pour Medine), jusqu'au XX° siècle. Et de dresser un portrait succinct de chacun des personnages en question, selon leurs domaines de prédilection. Soit 7 chapitres pour 7 domaines: en commençant, bien sur par le prophète Mahomet (ou Mohammed)et sa famille, puis ses compagnons parmi lesquels les premiers Califes. Viennent ensuite les conquérants et politiciens ( les califes Al Masour, Haroun Rachid, des noms biens connus tels Saladin, Tamerlan, Soliman le magnifique, Atatürk...), les mystiques, théologiens et maîtres soufis ( beaucoup moins connus du public européen à l'exception de Mevlana, fondateur du mouvement des derviches tourneurs).
Bien plus célèbres de par leurs recherches qui ont dépassé les limites de la religion sont les médecins, mathématiciens et philosophes  - et souvent les trois à la fois: Al Kuwharisimi ( traduit en latin Algorismus... soit  l'inventeur de l'algorithme), Al Razi ( Rhazès, découvreur de l'acide sulfurique, recherches neurologiques), Avicenne (description entre autres de la circulation sanguine, des maladies de l'oeil, précurseur de la prophylaxie) Averroès pour la philosophie.
Viennent ensuite les voyageurs et géographes ( Al Qazwini, Al Jahiz, Al Buruni - Aliboron en latin, Léon l'Africain, les bâtisseurs et Artistes ( des constructeurs du palais de l'Alhambra jusqu'à Oum Kalsoum)

Entreprise louable, mais qui laisse le lecteur un peu frustré, devant l'énumération de noms, parfois sans vraiment développer ( il m'a fallu aller rechercher par ailleurs qui avait découvert quoi en médecine). Le livre est court (225 pages en police assez grande + la bibliographie), et chaque chapitre aurait pu faire lui même l'objet d'un livre entier. C'est donc surtout plutôt un mémento sur qui a oeuvré dans quel domaine.
Une autre chose est un peu gênante, surtout en ce qui concerne la partie sur les conquérants: une carte  marquant l'expansion de l'Islam - en tant que civilisation, n'aurait pas été superflue, au moins en appendice. De même, une petite frise, pour mieux situer quel savant a vécu à l'époque de quel calife, pour en pas avoir sans cesse à revenir au chapitre sur les conquérants, quel géographe correspondait avec quel médecin, qui servait tel puissant.. etc..) Ce genre de mémento visuel que j'aime bien trouver dans un livre parlant d'histoire. Et ce d'autant que, contrairement au judaïsme ou au christianisme qui remontent trop loin dans le temps pour être étayés par des sources vérifiables, l'islam est daté précisément, l'existence des califes est avérée, les penseurs ont laissé des sources écrites de leur main, datées.

J'ai surtout l'impression que le livre s'adresse plus à des gens qui ont une connaissance préalable de l'islam et de l'Islam, pour reprendre les distinctions du début, plutôt qu'aux simples curieux comme moi. Ceci dit, c'est déjà une bonne chose d'avoir quelques noms suivant divers domaines. Mais là il y en avait peut être un peu trop, trop peu développés chacun, pour qu'on s'en souvienne facilement.

Et je vais aller fouiller de ce pas les archives du Dessous des Cartes, pour voir si je trouve quelque chose qui correspondrait à ce que je cherche ( après tout j'avais bien vu une carte sur les forces en présence lors de la bataille de Lépante, pourquoi pas sur l'expansion des conquêtes arabes au moyen-âge)

Car ça serait vraiment dommage de ne pas en profiter

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture