samedi 8 janvier 2011

Cinéma d'animation Russe


Après avoir mentionné brièvement Lev Atamanov dans le billet, d'hier, je me suis dit que ça serait original d'aborder le cinéma Russe sous un angle inhabituel, le cinéma d'animation. Bien sûr quand on parle de dessins animés, ou d'animation, on pense d'emblée à l'Amérique du Nord, au Japon ou à la France, et on oublie souvent les autres pays.

Or la Russie Soviétique disposait d'un studio spécialisé dans la réalisation de films d'animation dès les années trente, le Soyouz-multifilm dont la production a connu son apogée dans les années 50.

Et le réalisateur le plus notable en était Lev Atamanov, dont au moins deux longs métrages ont été diffusés en France: La fleur écarlate ( 1952), une adaptation de la belle et la bête, et surtout, La Reine des Neiges (1957) d'après Andersen, lion d'or du film d'animation à Venise en 1957, premier prix au festival de Cannes en 1958, catégorie animation. Il a également été cité  comme une de ses principales influences par Hayao Miyazaki ( au même titre que le roi et l'oiseau ou l'homme qui plantait des arbres, ce Miyazaki a décidément d'excellentes références!)
Je l'avais vu il y a bien des années, quand la télé Française proposait parfois des programmes orignaux pour Noel (à peu près au même moment, ils avaient diffusé l'excellent film slovaque "madame Holle", trop méconnu, c'est dire!), j'en avais gardé un très bon souvenir. Et après avoir été introuvable pendant des années, je viens de voir que La reine des Neige est disponible en DVD, malheureusement en version française, il n'est pas fait mention d'un version original sous titrée, ce qui est très frustrant de mon point de vue. Et d'autre part le doublage a du être refait depuis les années 80, car je n'ai pas souvenir que la version des années 80 ait été doublée par Smaïn.
Certes, l'animation date un peu, mais l'utilisation de la rotoscopie donne un effet de mouvement fluide et réaliste ( décalque image par image de prises de vues réelles) En tout cas pour les curieux, vous pouvez jeter un coup d'oeil en ligne à la version russe sous titrée en anglais. Je vais plutôt essayer de trouver celle-ci, je pense!


Un très bon souvenir animé en tout cas!

Un peu à part, mais je mourrais d'envie d'en parler quand même: le premier long métrage d'animation français était en fait un film franco-Russe, une merveille d'animation de marionnettes: le Roman de Renart du Russo-polonais Ladislas Starewitch. Réalisé en 1930, sorti bizarrement d'abord en allemagne puis, en 1941 en France, il a bénéficié de moyens étonnants pour l'époque, marionnettes de plusieurs tailles pour un même personnage, et de techniques toujours en vigueur ( animation image par image, que l'on retrouve toujours chez nos amis des studios Aardman..). Là encore, vous allez me dire que l'animation a vieilli, mais gardez bien en mémoire qu'il a été réalisé dans les années 30, et a nécessité des années de réalisation et de post synchronisation. compte tenu de tout ça, la prouesse technique est quand même impressionnante. Bien sûr c'est sur Arte que j'avais découvert cette perle... no comment!

                                                                                          
La bonne nouvelle est qu'il existe aussi en DVD, et cette fois pas de problèmes de doublage, puisque la VF est d'époque.
En espérant vous avoir donné envie de découvrir ce pan du cinéma russe rarement mis à l'honneur!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture