mardi 26 août 2014

voyager aux confins du système solaire (7) - vers l'infini et au delà!

Bon, après le tour d'horizon des rocheuses, " t'as voulu voir Vénus et on a vu Vénus, t'as voulu voir Pluton et on a vu Plutooooon"  nous voilà en direction des planètes extérieure, des énormes, des gazeuses, des boss planétaires!

Je viens de me rendre compte que ce mois ci, le 29 août très exactement, ça fait 25 ans, oui, 25 ANS qu'un événement s'est produit qui m'a marquée durablement. J'en avais déjà parlé un peu, mais .. la vache! 25 ans!

Il y a donc 25 ans, Voyager 2 survolait Neptune. Et du jour au lendemain, mon livre d'initiation à l'astronomie est devenu totalement obsolète: le petit point pris en photo au télescope terrestre était devenu une magnifique planète géante bleue.

Et de fait, à ce jour, les principales données que l'on détient sur les planètes gazeuses sont le résultat des  programmes Pioneer,  Voyager et plus récemment New Horizons.
Jupiter par Voyager 1

Après Pioneer 10 et 11 ( j'en ai déjà parlé, donc je n'y reviens pas) et Voyager 1 Jupiter a également reçu la visite de Cassini Huygens en partance vers Saturne, et surtout de l'orbiteur Galileo entre 1995 et 2003. Une mission Juno est actuellement en cours et doit atteindre Jupiter en 2016.
A ce sujet, j'ai une mauvaise nouvelle: la grande tâche rouge est en train de disparaître!

 Mais actuellement plus que la planète elle même, ce sont ses lunes qui attirent l'attention.
aurores polaires sur Jupiter
Avec 67 lunes, répertoriées à ce jour, qui lui gravitent autour, il y a de quoi faire! C'est Europe qui pour le moment concentre l'attention: Europe a de fortes chances d'abriter sous sa couche de glace un immense océan. Et un océan sous-glaciaire, bien qu'étant froid, peut héberger des formes de vies simples, comme les lacs sous-glaciaires terrestres. C'est peut être aussi le cas de Ganymède et Callisto. Europe est donc l'un des meilleurs candidats dans notre système qui puisse héberger une vie extraterrestre, enfin, du même type que celles connues. C'est toujours ce qui m'ennuie d'ailleurs, la recherche dune vie extra-terrestre reste basée sur la chimie du carbone et la présence d'eau liquide. Quid de formes de vie absolument, totalement différentes, à peine imaginables.
Enfin ça avait de la gueule, ce qu'imaginait Carl Sagan au sujet d'une forme de vie sur une géante gazeuse





Bon en tout cas, il y a quand même très peu de chance de trouver une quelconque forme de vie sur Io, l'endroit le plus volcanique du système solaire à ce jour.


Eruption sur Io vue par New Horizons

Malheureusement , une mission Jupiter Europa Orbiter, initialement prévue en 2020 a été repoussée sine die, faute de fonds. Il faudra donc attendre encore avant d'en savoir plus. J'aimerais quand même bien que ça se fasse de mon vivant!

Le scénario est à peu près le même pour Saturne. Les planètes étant gazeuses, il est illusoire de vouloir un jour les explorer à cause des pressions gigantesques qui y règnent. Pioneer 10 et 11 l'ont survolée, Voyager 1 et 2 aussi et la mission Cassini s'intéresse plutôt à Titan.

juste pour le plaisir: Saturne par voyager 2
 Comme beaucoup de gens je pense, j'ai un gros faible pour Saturne.
Saturne vue par Cassini
Beauuuuuuu!

Et d'ailleurs, je ne peux pas passer sous silence ça:
Des vues de la surface de Titan par la sonde Huygens en 2005. Car oui, on a posé un module sur la lune de Saturne, ce qui fait donc de Hyugens, l'objet le plus lointain a avoir atterri quelque part.
Je suis plus qu'étonnée de la ressemblance entre cette deuxième image et les photos de surface de Vénus par Venera 13 et 14. Dans deux environnement pourtant très différents. Par contre, là, on ne va pas y couper, vu la teneur en hydrocarbures de la surface de titan ( lacs de méthane par exemple) il va falloir imaginer une vie qui dépend plus des hydrocarbures que de l'eau ( on est sauvés, on reste dans les molécules carbonées!)
Comme Europe pour Jupiter c'est Encelade, petite lune géologiquement active, qui est la plus potentiellement intéressante, et pour la même raison: de l'eau liquide sous la surface, attestée par des geysers photographiés par Cassini.




Uranus n'a été survolée que par Voyager 2, et semble dans une région trop froide pour que ses lunes n'hébergent une quelconque vie, puisue c'est ce qu'on recherche le plus actuellement.
par voyager 2
Uranus, la dissidente qui tourne sur le côté!
Pareil pour Neptune, mon deuxième chouchou mais là je l'avais dit, c'est presque sentimental. Les années passent et le choc de cette image reste. 1989. Nom de  Zeus, que cette image est belle!

triton, son principal satellite possède une atmosphère et une activité géologique, il y a peut être quelque chose d'intéressant à explorer aussi par là. ais



En définitive pour le moment, les prochaines missions lointaines les plus prometteuses sont Philaé ( en Novembre prochain) New horizons ( arrivée prévue en juillet 2015 au niveau de Pluton), et Juno en 2016.

Et bien sûr, les deux sondes voyager, toujours vaillantes et qui continuent à envoyer des données régulièrement: Voyager 1 a quitté le système solaire depuis 2013, enfin, ça n'est pas non plus une limite précise! En tout cas il a enregistré le "son" de la densité de plasmas qu'il traverse. c'est.. curieux! Disons qu'il est en train de quitter le système solaire et que ça prend du temps.

Plus exactement Voyager 1 a quitté le choc terminal en 2005 et Voyager 2 en 2007. Les deux sont maintenant dans la zone de l'héliogaine, et se dirigent tranquillement - enfin on espère - vers l'héliopause.Mais la vraie sortie n'est pas pour tout de suite, et d'ici là, les batteries seront vraiment vides.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture