mardi 24 juillet 2012

Purple...car il y a une raison

Et, avec beaucoup de retard, du a un planning débordant, je ne pouvais manquer de parler un peu d'un de mes groupes préféres. Car oui, Purple Velvet, avec Purple comme Deep Purple ( et velvet, pas comme le Velvet underground, loupé !)

C'est donc avec un brin de tristesse que j'ai appris en plein stage de musique la mort de Jon Lord, clavieriste de Deep Purple. et je ne féléicite pas la TV française d'avoir relayé l'info en montrant un extrait du California Jam 74 ou on voit tout le groupe SAUF Jon Lord.

Catherine de La culture se partage en parle aussi ici

Pour moi, voila ma petite sélection: 

- Burn du california Jam. Je sais les puristes protestront " ce n'est pas Ian Gillan au chant, donc c'est nul". autant le dire de site je m'en tamponne l'oreille avec une babouche. Coverdale et Hughes font du bon boulot, ce morceau me donne envie de bouger mes cheveux sauvagement, et on y voit et entend bien Lord, le gars avec les grandes paluches qui part dans des arpèges à la Bach en plein concert rock, et ce genre de croisement d'influences, j'aime!

- Child in time, un live de 72 je crois. Mais 17 minutes de grand Jon Lord à l'orgue Hammond plutôt jazzy  cette fois. J'aime le côté presque progressif de cette version!

 - Mistreated. Oui, encore le California Jam. mmm du blues... du blues planant.  Si on invente la machine à remonter dans le temps, vous savez où et quand me trouver! ( Dommage que  Richie Blackmore passe son temps à monopoliser des caméras plutôt mal placées d'ailleurs)


Après Deep Purple, Lord a officié également comme clavier de Whitesnake. Whitesnake est un groupe que j'aime énormément, pour ses premiers albums. On retrouve David Coverdale du Calironia Jam. Ca a commencé à mal tourner lorsqu'ils se sont orientés vers des choses  moins blues, un hard rock assez commercial et convenu . Facile à repérer, c'est à peu près le moment ou lord est parti ( et ou le chanteur  a eu la très mauvaise de décolorer ses belles bouclettes brunes pour devenir une chose blonde qui en fait des tonnes sur scène en délaissant sa voix naturelle pour des aigus qui ne lui vont décidément pas mieux que la décoloration. Oui, je sais, moi aussi, ça me déplaît de le reconnaître). En attendant, à défaut d'êtres renversants, les premiers albums me mettent de bonne humeur)

Là je sais qu'une certaine personne de ma connaissance est en train de se marrer derrière son ordi en lisant mes considérations capillaires: oui, tu as parfaitement raison, j'assume! C'est aussi une des raisons qui m'a fait apprécier ce groupe, dont je reconnais par ailleurs les limites. Oserais-je dire que mon intérêt a décru nettement à partir du moment où la musique aussi a décoloré? Les années 80 ont été redoutables pour pas mal de rockers

Enfin, voilà pour  le passage de Mr Lord Chez Whitesnake



Et quelques bonnes années après, Jon Lord and The Hoochie Coochie Men, un groupe plus axé blues:  reprise de Green onions qui laisse entendre à quel point le son particulier de Deep Purple venait du clavier

Ca ne sera plus pareil, forcément.

2 commentaires:

  1. Finalement tu as eu le temps d'en parler et tu as mis plein de supers vidéos. Merci de m'avoir citée/linkée. Bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, aujourd'hui, j'ai enfin eu un peu de temps libre, je me devais d'en parler, même avec un temps de décalage. Contente que ça te plaise!

      Supprimer

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture