mardi 24 janvier 2012

Le bleu est une couleur chaude - Julie Maroh

A l'approche du festival d'Angoulême un peu de BD franco-belge s'imposait.
édition Glenat , 160 pages, 2009


Et donc, voilà un album qui me tentait bien depuis plusieurs mois, j'ai enfin pu l'emprunter à la médiathèque, et c'est une très jolie découverte. Dans un format inhabituel (160 pages) pour un sujet aussi inhabituel :la découverte et l'acceptation de son homosexualité par Clémentine, dite Clem, lycéenne.
On suit donc Clémentine de l'âge de 15 ans à 30 ans, avec ses doutes, ses difficultés à accepter sa différence, sa passion autodestructrice pour la fascinante Emma, étudiante lesbienne bien dans sa peau qui va l'aider à s'accepter peu à peu, mais non sans difficultés. Il y a aussi Valentin, le meilleur ami de Clem, homosexuel lui aussi, et leur amitié est aussi l'un des fils conducteurs du récit. Il y a le rejet, celui des camarades de classes, celui, encore plus violent de la famille de Clem. Mais aussi, l'acceptation de la famille d'Emma de la différence de leur fille. Il y a la jalousie de Sabine, petite amie en titre d'Emma.

L'histoire est triste, on le sait des les premières pages, ça finira mal. Mais le récit est mené de manière subtile, sans racolage, c'est au contraire très sensible et touchant, par petites tranches de vie au fil du journal intime de Clem. En tout cas, cet album m'a parlé, non directement, mais j'y retrouve assez la situation de plusieurs amis du temps de la fac.
Et aussi, le cadre social me parle: en 1995, Clem' âgée de 16 ans, participe aux manifestations contre le plan Juppé . J'en avais 18 à l'époque et j'y ai aussi participé, ça m'a rappelé plein de souvenirs.

Deux mots aussi du graphisme que je trouve très sympathique et expressif, tout en tonalités de gris ou seul émerge le bleu: celui des cheveux et des yeux d'Emma, le bleu d'un ballon vu de loin.. la couleur devient ce à quoi se raccroche désespérément Clémentine, son obsession.

Julie Maroh est donc une dessinatrice à suivre, notamment sur son site , bourré de jolies illustration ( j'aime bien les faunes d'aout 2011), ou elle annonce d'ailleurs la prochaine adaptation du Bleu en film par Abdellatif Kechiche. Pas mal pour une première oeuvre!

un billet pour le challenge Roaarrr du Bar à BD ;)

challenge roaarrr: prix du public Angoulême 2011
petit bac spécial BD, catégorie couleur: bleu

2 commentaires:

  1. Ah oui, c'est une réussite pour une première BD, c'est vraiment fort!

    RépondreSupprimer
  2. Superbe album ! Beaucoup de finesse dans cette histoire, j'en garde un très bon souvenir. J'ai apprécié la manière de traiter le sujet : sans clichés, sans jugements de valeurs... on se laisse porter

    RépondreSupprimer

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture