jeudi 21 juin 2018

la voix, arme de séduction massive!

21 juin, comme toujours un  sujet musique, ou plutôt sonore. Où je dévoile tout, tout sur mes obsessions auditives.

En fait, je suis tombée par hasard sur un extrait d'émission de radio, qui parle du pouvoir de séduction de la voix. Et bien sûr ça a résonné (c'est le cas de le dire) particulièrement chez moi.

L'émission: https://www.franceculture.fr/conferences/universite-de-nantes/pourquoi-la-voix-est-porteuse-de-desir
La transcription: https://labodessavoirs.fr/chroniques/effets-de-lamour-corps-voix-desir/

Si vous traînez ici depuis suffisamment longtemps, vous savez déjà à quel point ça s'adresse à moi. je suis un vrai petit coeur d'artichaut sonore. Dès qu'il s'agit de voix graves, je tends l'oreille attentivement.donc oui, pour me charmer, il faut avant tout charmer mes oreilles.
Donc oui, Barry White est cité en exemple, mais il y en a d'autres.

Comme le fait judicieusement remarquer l'animatrice, ce n'est pas simplement une question de timbre, mais aussi de respiration, de prosodie, d'intonation.. il y a une foule de paramètres à prendre en compte. Techniquement, si la voix me plait, j'ai envie de dire quasiment peu importe la tronche du gars. La couleur des yeux, des cheveux, de la peau, la taille, la rotondité ou la maigreur - tant que la santé n'est pas menacée, je vais quand même éviter le Jules qui risque de mourir dans moins de 5 ans parce qu'il mange trop ou pas assez  - je m'en contre-saint-ciboirise ( j'ai appris ça il y a quelques jours, j'avais trop envie de la recaser). 
Par contre, je l'avoue, je ne pourrais pas du tout sortir avec quelqu'un si sa voix m'insupporte. Chacun ses critères absurdes, je sais.
Donc oui madame, moi aussi j'ai déjà craqué pour quelqu'un à cause de sa voix :D Les hommes invités de l'émission, ne semblent pas trop de cet avis, mais bon...

J'ai envie de rajouter l'expressivité dans les critères. Il y a des voix qui peuvent me "parler", voire me charmer non à cause de leur timbre, mais à cause de leur expressivité. Ou d'une caractéristique particulière, un accent, une prononciation ... donc oui, je ne vais parler que de gens dont les voix me plaisent, et leur tronche, leur âge n'entrent absolument pas en ligne de compte.

Avec des exemples c'est mieux. Voilà quelques voix qui me plaisent,  pour différentes raisons. Par un détail, parce qu'elles sortent du lot. Rien ne m'ennuie plus que les voix standardisées, formatées pour plaire au plus grand nombre.

Donc voilà quelques voix hors du commun qui me plaisent. et pour quelles raisons. Principalement des messieurs, puisqu'on parle de "laisser le charme agir" mais .. pas seulement!

(Il y aura même au passage une voix qui plait à presque tout le monde, à ma connaissance, mais que je déteste absolument, juste pour essayer d'expliciter mon propos)

On va même commencer par les femmes, tiens, là je suis plutôt dans un état d'esprit " ouah, j'aimerais tellement avoir un voix de ce genre"!

Bonnie Tyler. Depuis toujours. J'aime bien sa voix rauque ( rock?) et son énergie qui en remontre à pas mal de rockers... qui n'ont pas de nichons!

Annie Lennox. j'ai vraiment besoin de développer? J'adore cette nana, et pareil, elle a le genre de voix qui a fait tilt tout de suite.

Autre style, mais alors là, vraiment très différent, j'ai totalement craqué pour cette chanteuse sibérienne: Youliana Krivoshapkina, avec son timbre léger et feutré, mais un style de chant très particulier, un peu dans le genre mongol (même si elle chante en langue Sakha), avec le chant de gorge du musicien en prime, ça me fait voyager, bref, je kiffe!


Mais celle dont la voix est un énorme coup de coeur pour moi est en fait une chanteuse classique: Nathalie Stuztmann ( qui en plus est chef d'orchestre et joue du basson). Si vous ne la connaissez pas, attention, surprise: c'est une contralto naturelle, donc une voix de femme naturellement très grave. Je conçois que ça puisse dérouter, mais franchement , si je pouvais troquer ma petite voix de soprano contre une autre, c'est bien pour un contralto aussi somptueux que je l'échangerai.


Pour la petite histoire, j'ai donc une voix naturellement soprano, qui ne me plaisait pas tellement.Je l'ai travaillée depuis une 20aine d'années, et sans en passer par le botox évoqué dans le reportage du début, je n'ai pas abaissé ma voix, mais étendue.. à la fois dans les graves et par ricochet dans les aigus. En développant la résonnance, et les harmoniques.
Je ne vais pas entrer dans les détails techniques, mais il faut savoir qu'un son est rarement pur, mais composé d'harmoniques. En clair si on chante un La du diapason (440 hertz) on entend également en écho le La inférieur (220 hertz, donc plus grave) et supérieur (880 hertz, plus aigu). Il y en a beaucoup d'autres et si ça vous intéresse, je vous renvoie à cette vidéo. Ce qui est expliqué pour un instrument au niveau des harmoniques est valide pour la voix.

Donc techniquement ma voix n'est pas vraiment devenue beaucoup plus grave, mais en jouant sur les harmoniques graves, elle le paraît. Elle est plus riche en harmoniques et c'est ce qu'on évoque quand on parle d'une voix riche, vibrante ou profonde, le fait qu'il y ait beaucoup plus d'harmoniques, et c'est très exactement ce qui va me faire fondre comme une tranche napolitaine au soleil de PACA ( vlà l'image)

BON SANG! j'ai tout faux, la dame a dit que pour pécho, il m'aurait fallu une voix aiguë, indiquant une faible masse corporelle (enfin, quand on me voit je casserais l'image de suite...). Sans compter que je fais tout pour éviter de partir dans les aigus désagréables y compris en cas de stress, au point que.. ben oui, je parle aux enfants et aux animaux comme à tout un chacun, avec ma voix normale, sans prendre un ton que je trouve geignard et qui me gêne beaucoup quand j'entends quelqu'un faire ça. Je pense à Olive Oil dans popeye.
Après cette digression, on passe donc aux messieurs...qui n'ont pas forcément tous cette richesse, mais qui vont compenser sur d'autres plans.

Le français de la sélection ( et l'aigu de la sélection aussi) Luc Arbogast. qui s'est fait connaître apparemment du grand public dans une émission TV. Je n'ai pas la TV. Mais  je l'ai découvert en 2007 en concert sur une place de ma ville, et.. j'ai adoré. Sa voix hors du commun, son style hors du commun. Je l'ai revu en 2008 devant la cathédrale de Strasbourg.dans les deux cas j'ai eu l'occasion de discuter un peu avec lui, et en plus il est très sympa, que demander de plus?
coup de coeur qui a fait ricaner pas mal de monde puisque non seulement je suis fan de voix graves mais aussi de messieurs à longs cheveux. Comme quoi, je sais aussi apprécier ce qui sont de mes critières...


Paul Williams. Le blondinet dans la vidéo. Il est tout petit, il n'est pas jeune, il n'est pas beau, il a une voix nasillarde, et assez peu grave... mais j'adore son expressivité. Et son humour noir.


Meatloaf, je l'avais déjà évoqué. Pourtant il a ( ou avait dans les années 70) une voix assez haute.. ou plutôt assez agile avec de bons graves de bon aigus, une énergie et une puissance vocale qui me plaisent beaucoup.

On descend d'une octave!

Leonard Cohen. Je l'ai redécouvert via le film Exotica, il y a quelques années. Je n'avais pas vraiment fait la relation avec le gars qui chantait "Suzanne" dans les années 70. L'évolution de sa voix est assez étonnante: dans les années 70 il chantait dans son registre haut, en accord avec ce qui était recherché à l'époque. Par la suite, il est revenu vers son timbre naturel... sans compter le fait que la voix baisse naturellement avec l'âge, mais le fait est que je préfère de trèèèès loin son timbre à 75 ans plutôt qu'à 40.
Je ne supporte pas la reprise par Jeff Buckley. Je n'aime ni la voix, ni le timbre, ni la tonalité du morceau, ni le manque d'expressivité de l'ami Jeff.. que j'appréciais pourtant assez sur ses propres morceaux. Mais désolée Jeff, tu ne peux pas rivaliser dans mon coeur avec un baryton-basse.

Aparté: il y a une voix que plusieurs copines adorent mais que je déteste au plus haut point, c'est celle du chanteur de Muse ( et alors là, c'est sans appel, elle me gâche toutes les compos du groupe, pourtant par ailleurs intéressantes). Sa manière de faire traîner toutes les voyelles et de reprendre très bruyamment sa respiration sont une torture auditive pour moi. Je ne sais pas si c'est lié à un souvenir ou à quelqu'un comme l'évoque la présentatrice du reportage de Radio France, auquel cas je n'ai pas la clé de ce mystère, ou juste que ces tics vocaux qui peuvent plaire à d'autres me donnent l'impression qu'il est constamment sur le point de s'étouffer, et c'est très pénible parce que j'ai aussi l'impression d'étouffer en l'entendant mais le fait est que c'est un énorme NON pour moi. Ce qui ma valu des " tu comprends rien à rien" lorsque je l'ai dit. Bah oui, les filles, ça s'appelle " chacune ses goûts", au moins je sais identifier pourquoi ça ne passe pas pour moi.

Retournons vers les voix qui me plaisent (et dont je suis consciente qu'elles peuvent être un repoussoir pour d'autres!)

Vladimir Vyssotsky. A ce niveau ce n'est plus une voix rocailleuse faudrait inventer autre chose.. caillouteuse? Mais j'adore! Si vous ne comprenez pas ce qu'il raconte c'est normal mais là encore c'est une question d'expressivité, et je pense que ça dépasse la barrière de la langue pour apprécier sans comprendre.
Là, oui, on peut dire que je suis sous le charme... et si on rajoute le paramètre " accent étranger" qu'évoquait la dame, oui, j'avoue, je craque et j'écoute avec un sourire parfaitement idiot.

Par contre messieurs, je vous déconseille quand même de faire comme lui et de fumer comme une cheminée. Vous aurez peut-être une voix hors du commun, mais vous risqueriez de gagner un aller simple au cimetière beaucoup plus tôt que prévu.

On reste au royaume des voix biiiien graves. Un compatriote de Vysssotsky, mais dans un tout autre registre musical et vocal, puisqu'il s'agit d'un chanteur classique et de musiques traditionnelles, Boris Shtokolov, quasiment inconnu du côté ouest du rideau de fer pour causes politiques, et que j'ai découvert par hasard récemment.
Et vous allez être obligés de me croire sur parole, mais ce qu'il fait au niveau des piano ( chanter très bas mais avec suffisamment de soutien vocal pour être entendu) , je ne l'avais jamais entendu à ce point là pour une voix de basse , qui a en plus de bons aigus par ailleurs.
Donc là oui, je peux le dire, si un monsieur chante comme ça en ma présence, ça risque de se finir au pieu assez rapidement... M'est avis qu'avec un atout pareil, le camarade Boris n'a pas du avoir trop de difficultés avec les nanas, de son vivant.


En tout cas, il y en a une derrière quia l'air totalement hypnotisée ici.  Je peux comprendre.

Je ne rentre bien sûr pas dans les débats " Ha non mais sur ce morceau X est meilleur que Y" " Mais non, vous n'y comprenez rien, c'est Z qui est meilleur que tout le monde" totalement improductif, puisque le but ici est de présenter en toute subjectivité des voix qui me plaisent, me font vibrer, moi, personnellement en personne.

Et puisque c'est comme ça, je continue avec une voix parlée, qui pour moi résume toutes les autres.

Je développerai à son sujet plus tard ( teasing!) mais pour l'instant je me contente de l'identifier sous l'appellation " le monsieur à la jolie voix", qui est la seule que j'avais pendant plusieurs mois ayant eu énormément de difficultés à trouver son identité...
Mais, "jolie voix"  c'est un doux euphémisme, lui a.. tout ce qui peut me plaire: le timbre, la prosodie, l'articulation, le calme, le coté posé, l'expressivité.. oui je suis totalement fan.
Alors désolée, oui, je sais, c'est ENCORE un russe qui parle en russe ( et en l'occurrence, lit des textes poétiques sur une radio en ligne, qui diffuse en continu) mais c'est parfois aussi très agréable de se laisser troubler par une charmante voix, anonyme, sans comprendre tout ce qui est dit.

Et là, je peux vous dire qu'une voix de ce genre, c'est carrément à la mairie que ça pourrait se conclure avant que le pauvre gars n'ait compris ce qu'il se passe ( et je rappelle que je suis célibataire par vocation, c'est dire l'effet dévastateur d'une telle voix sur moi...)

C'est ici que ça se passe, et c'est le cinquième onglet " poesia" pour ceux qui lisent le cyrillique.
Si certains d'entre vous se sont aventurés sur mon blog " linguistique", un sujet entier lui est consacré... ;)

Et je ne peux pas parler de "faire du charme avec sa voix" sans terminer sur une note éroticomique... avec Gérard Darmon  qui joue de son timbre de velours pour proposer une recette de gigot puissamment suggestive sur un ton lascif .

J'avoue que de tout le film, c'est cet extrait qui m'a faite mourir de rire ( avec la carioca bien évidemment, où il montre qu'en plus il sait chanter et pas mal du tout..), l'ami Gégé a un potentiel comique énorme.. et comme on dit, femme qui rit, femme au lit?
Il est à ma botte le CREUsson.. hahahahaha...désolée, ça me fera toujours éclater de rire.

3 commentaires:

  1. je plussoie pour Annie et Bonnie ! il y en a d'autres que je découvre. Et Alan Rickman sur "tubulars bells" de Mike Oldfield, mamma mia :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha, j'espère que ma petite sélection te plaira...
      Alan Rickman, vouiii,lui aussi, j'ai aussi tout de suite bien accroché à sa voix dès le premier film où je l'ai entendu en VO.
      Je me sens moins seule d'un coup,à focaliser sur les voix.

      Allez pour le plaisir de nos oreilles: Alan Rickman qui lit un sonnet de Shakespeare ( ha ben oui, ça me fait le même effet que la poésie russe en VO pour le coup, et ça, même sur un texte humoristique qui se moque des comparaisons "poétiques" usées jusqu'à la corde)
      https://www.youtube.com/watch?v=xP06F0yynic

      Supprimer
    2. brrr (frissons ^_^) ! merci :-)

      Supprimer

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture