mercredi 21 décembre 2016

God Jul, amis nisses, lutins et gnomes

Puisque nous sommes en plein mois nordique et que Yule/jul/jol... est justement la fête du solstice d'hiver avant que d'autres traditions ne viennent y mettre leur nez. L'an dernier j'avais parlé en bonne païenne que je suis, d'Odin. cette année, tiens, mettons à l'honneur le nisse ( Danemark, Norvège) et son cousin le tomte ( Suède)
Vous savez,ces petits bonshommes de quelques centimètres de haut, portant souvent des chapeaux pointus et qui protègent les maisons et leurs habitants...Par contre ils n'aiment pas trop que l'on fasse du mal aux animaux ou qu'on leur joue de sales tours. Essayez, et vous risquez de passer la prochaine année réduit à la taille d'un lutin, à devoir éviter la vengeance de vos précédentes victimes..


De familiers du foyer, ils sont peu à peu devenus des figures emblématiques des fêtes de fin d'année, les Julenisse. Qui distribuent donc des cadeaux lors des fêtes de Jul.


On est bien d'accord qu'une armada de lutins sont plus efficaces qu'un seul bonhomme, fut-il monté dans un traîneau tiré par des rennes volants. A condition qu'ils ne soient pas ses esclaves. Sinon je vais militer pour de meilleures conditions de travail pour les julenisse!

 En tout cas eux marchent dans la neige et amènent leurs cadeaux en compagnie du Julebock (  bouc- ou chèvre de Jul).
Animal positif au départ ( puisque lié au dieu Thor, voir le sujet sur les monstres nordiques) mais évidemment, quand le christianisme est passé par là, le bouc, disons, ça n'était plus trop bien vu comme bestiole.
 Et quasiment disparu pendant longtemps, il est revenu sous forme de décoration, chèvres en paille, ou sur des illustrations, comme porteur ou monture pour le nisse, au moment de la montée des revendication d'indépendance des pays nordiques, un peu comme symboles nationaux.

Partons un peu plus au nord-est.
Mmmm l'équivalent russe du père Noël, j'en avais déjà parlé il y a maintes années,  c'est Died Moroz "krasnii Noz" ( le grand père gel "au nez rouge").. les mauvaises langues disent que ce n'est pas dû au froid, mais plutôt à quelques bonnes bouteilles de vodka.. Heureusement son assistante Snegourotchka (sa petite fille, personnification de la neige) est là pour veiller au grain... eux viennent plutôt pour le 31 décembre ( suite à la laïcisation de l'URSS, exit Noël fête " chrétienne" - hahahaha, depuis quand le solstice, événement naturel, spatial, serait breveté par une religion? Enfin, on ne pouvait pas demander à des politiciens de se pencher sur la chose et le faire aurait été le meilleur moyen d'aller rejoindre Died Moroz au fin fond de la Sibérie - donc on reporte au nouvel an)
et quand le gars qui doit juger si tu as été gentil ou pas porte un casque à cornes.. ben t'as été gentil de toutes façons. Bien plus impressionnant que le bonhomme en rouge
et pour les grands garçons, le risque de louper la visite de la jolie Snegourotchka est une perspective suffisante pour se tenir à carreau
Mais revenons en aux lutins, tomtes et nisses: ces petits bonshommes me sont éminemment sympathiques en fait, probablement parce que ma grand-mère avant un livre que j'ai feuilleté mille fois étant jeune: les Gnomes. Il doit-être chez ma mère maintenant. Des néerlandais Rien Poortvliet ( illustrations) et Wil Huygen ( texte). En tout cas d'après ce livre là, les trolls sont leurs ennemis naturels. Dans d'autres traditions, les trolls sont juste d'autres gnomes, vivant dans les forêts et les montagnes, des " sauvages " au sens strict, contrairement à leurs cousins des villes.
Un beau jour le gnome des villes invita le gnome des champs, d'une façon fort civile... ;)

Que je conseille à tous les fans de folklore et de fantastique... très joli livre. Tiens, le mot joli au passage, un peu d'étymologie? Jolif en ancien françois, signifiant beau, gai, joyeux voire olé-olé.. viendrait justement des normands, enfin des hommes du nord donc. Et de la fête du Jul, d'après l'ami Littré.

Attention  ne pas confondre avec les elfes. Ou plutôt les Alfes, créatures d'Alfheim ( donc du "monde des alfes" ) un des neufs mondes de la mythologie nordique. Et qui sont probablement loiiiiiin d'être de petits bonshommes barbus à chapeaux pointus, à la base, avant de se retrouver confondus avec les autres créatures folkloriques, gnomes, farfadets, lutins, etc... Mais comme la mythologie est peu loquace à leur sujet, les interprétations sont libres.
Tout ce qu'on sait c'est Alfheim est aussi la demeure de Freyr, dieu de la prospérité, du soleil, de la pluie.. donc assez peu compatible avec les chapeaux pointus et les 15 cms de haut.  Beaucoup plus avec la version qu'en propose Tolkien, fin connaisseur de la culture norroise.
Elfe du père Noël en chaussettes rayées ou Messire Elrond en armure, faites votre choix. Je vous ne vous cache pas que le mien est vite fait, je préfère être en bon termes avec celui qui tient l'épée par la poignée.

En tout cas, la constante, quel que soit le nom ou la hauteur semble être les oreilles pointues, donc , et comme c'est bientôt Noël ( enfin, je me comprends, ça va faire court pour commander), une marque chinoise a eu l'idée , plutôt rigolote, j'avoue, de fabriquer des écouteurs " oreilles pointues" ( sisi, je trouve ça très drôle comme gadget , d'ailleurs, ça va mieux à la fille en bleu, l'autre avec la perruque blanche fait un peu trop cosplay à mon goût)

En tout cas, humain, lutin, elfe, farfadet, nisse, tomte, troll ou autre, peu importe la forme de vos oreilles , mes copains gnomes et moi vous souhaitons un bon solstice d'hiver! Avec en prime ( parce qu'il fallait un peu de musique kitsch) une polka en finnois qui, si  le traducteur en ligne n'a pas trop déliré  doit vouloir dire " nuit dans les montagnes bleues"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture