mardi 29 janvier 2013

Harry Potter à l'école des sorciers - JK Rowling

Hé non, figurez-vous, je n'avais toujours pas lu LE phénomène de l'édition jeunesse de la précédente décennie, voire du siècle précédent
Après tout, ça ne fait que 16 ans que le premier tome est sorti en Angleterre, mais que voulez-vous, je me méfie comme de la peste des phénomènes de modes. Or, finalement 16 ans après, force est de constater qu'au delà du simple phénomène de mode,  Harry Potter est devenu une référence partagée notamment chez les gamers , et je commençais à me sentir un peu larguée sur les forums que je squatte.
Donc, comme il entre à la fois dans le défi " cartables et tableau noir" et qu'il figure dans la liste " Gilmore girl", autant faire d'une pierre deux coups, et même trois, vu le nombre de références à la mythologie grecque.

Et contre toute attente, figurez-vous que j'ai bien aimé. Je me suis laissée prendre comme une bleue ( alors que finalement, le coup du gamin malmené par une famille de beaufs et qui se découvre un pouvoir insoupçonné, c'est assez banal), mais voilà, c'est anglais. Très anglais. Avec l'humour soooo british que j'apprécie au delà de tout, et les remarques décalées du style
"A compter de ce moment, Hermione devint amie avec Ron et Harry. Il se crée des liens particuliers lorsqu'on fait ensemble certaines choses. Abattre un troll de quatre mètres de haut, par exemple."
ou encore
" Dudley ressemblait beaucoup à l'oncle Vernon. Il avait une grosse figure rose, un cou presque inexistant, des petits yeux bleus humides et d'épais cheveux blonds qui s'étalaient au sommet de sa tête épaisse et grasse. La tante Pétunia disait souvent que Dudley avait l'air d'un chérubin - et Harry disait souvent qu'il avait l'air d'un cochon avec une perruque."

Ou d'apprendre que le cadeau idéal pour le meilleur sorcier du monde est.. une paire de chaussettes ( car tout le monde lui offre des livres, c'est lassant, alors qu'on a toujours besoin de chaussettes!)

Donc, au final, un livre sympathique, passablement farfelu ( le quidditch, sport favori des sorciers, est à peu près aussi compréhensible au commun des mortels que le cricket peut l'être à un non-britannique), avec des références à la mythologie grecque: l'animal de compagnie de Harry est une chouette, on croise des centaures plus ou moins bien lunés dans la forêt, et les caves de l'école sont gardées par un chien géant à trois têtes, tiens donc ...

Donc je dirais que les aventures du petit Harry et de ses camarades sorciers et sorcières m'ont bien accrochée et m'ont souvent fait sourire, surtout d'ailleurs grâce à une galerie de personnages secondaires assez réussis. Car bien que Harry soit le héros, il n'y en a pas que pour lui, et ça, c'est appréciable. Notamment les professeurs. Ou les "pensionnaires" de l'école, spectres farceurs plus drôles qu'épouvantables ( peut-être parce que Le baron sanglant ou " quasi-sans-tête" rappelle beaucoup le Fantôme de Canterville). Ou encore les élèves, nombreux. Ce qui contribue à faire un roman "peuplé". Et ça aussi c'est appréciable, ce n'est pas parce qu'on est dans la littérature jeunesse qu'il n'y a que quatre personnages qui se courent après. Non, là il y en a une foule, qui interagissent et ça fait plaisir ( j'avoue même une nette préférence pour les copains d'Harry: Ron le rouquin et sa famille tous aussi roux et sorciers que lui, ou Neville, le gamin timide qui n'arrive pas à s'imposer)

Donc, oui, je lirais probablement a suite quand l'occasion se présentera, car j'ai bien envie de savoir comment va se passer la deuxième année à l'école de sorcellerie, et de voir comment l'auteur va développer tous ces personnages, j'ai bien envie de savoir si les centaures seront de la partie pour la suite -alors que je me fiche à peu près de savoir si le vilain méchant de l'histoire va revenir - j'ai réussi à me préserver grosso modo des principaux spoilers, mais bon, je sais quand même qu'il va refaire parler de lui.

 ( et puis, quelque part, ça me fait un peu penser à la série Mélusine .. avec le prof grognon qui considère ses élèves comme une bande d'incapables. Mais avant toute chose: tatata, Mélusine est antérieur de 2 ans. Donc, pas une copie, juste une idée à peu près semblable développée presque simultanément dans deux pays différents)

cartable et tableau noir: n°2
Maintenant que j'y pense, j'avais vu il y a très longtemps le premier film de la série, qui ne m'avait pas laissé de souvenir impérissable ( les parties de quidditch traînaient trop en longueur à mon goût), sauf pour une chose: deux acteurs que j'aime énormément au générique: l'excellente Maggie Smith, et le non moins excellent Alan Rickman... vraiment j'ai du mal à imaginer les professeurs MacGonagall et Rogue autrement qu'avec leurs têtes et leur talent.


challenge "lieux imaginaires": monde imaginaire récent









1/15









 
et pour faire plaisir à Touloulou, le gif qui va bien

mythologies
mythologie grecque











idée 11: des lunettes

3 commentaires:

  1. Incroyable que tu sois passée à côté sans même avoir entendu ce qu'il se passe dans cette histoire (avec le méchant ;) ). C'est tant mieux pour toi, tu découvriras !
    Les personnages prennent tous de l'épaisseur (Neville surtout se révèle progressivement...) et l'histoire aussi, vraiment je te recommande de lire la suite !
    Et merci pour le gif ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Je ne les ai pas tous lus non plus (seulement le 2° et le 3°). Merci pour ta participation, les références à la mythologie et aux œuvres littéraires sont intéressantes^^ :)

    RépondreSupprimer
  3. Ma grande soeur aussi vient de céder au phénomène Harry Potter comme quoi, toute la terre ne l'a pas lu. J'ai beaucoup aimé ce premier tome qui met en place la saga mais les meilleurs sont vraiment les tomes 4 et 6 (j'espère que tu auras le courage d'aller jusque là !)

    RépondreSupprimer

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture