lundi 14 novembre 2011

Le chien des Baskerville - Arthur Conan Doyle

1 sur..?
Allez, il est grand temps d'entamer un nouveau défi...
Et de découvrir les aventures de ce cher Sherlock ( essayez donc de dire ça plusieurs fois très vite), autrement qu'à travers la petite lucarne.


Et quel meilleur choix pour commencer que de lire peut être le roman le plus connu? Je me rappelle avoir vu il y a trèèèès longtemps la version de Terence Fisher, avec Christopher lee dans le rôle de Sir Henry. Première surprise , et de taille si j'ose dire: le sir Henry du roman est sportif, petit râblé...bref l'inverse de Christopher Lee ( que j'aime beaucoup, hein.. mais je trouve ce décalage assez drôle en fait). 
Par contre, haaa, c'est ballot, mais comme je suis par ailleurs une adepte de la série TV, impossible d'imaginer Holmes autrement qu'avec la tête de Jeremy Brett tant il colle parfaitement à la description du héros.

Et donc, même en connaissant plus ou moins le sujet via le film, j'ai beaucoup apprécié ma lecture. L'intrigue est classique mais bien menée, avec coups de théâtre, suspects qui ont tous quelque chose à se rapprocher, ambiance brumeuse sur une lande déserte, un soupçon de fantastique etc... bref tout ce que j'aime dans le polar british en général, qui fait la part à l'enquête et à la déduction - et non au sensationnel plein d'hémoglobine et vide de réflexion.
Autre surprise: c'est le Docteur Watson qui a la part belle, et non Holmes, personnage finalement assez drôle dans son genre, avec son orgueil démesuré parfois mis à mal. J'ai beaucoup aimé la remarque qui vexe le brillant détective: il n'est que le 2° cerveau d'Europe en matière de criminologie, le premier étant Bertillon , l'inventeur du "bertillonnage" système de fichage anthropométrique des criminels et fondateur de la police Scientifique. Je trouve ce clin d'oeil de Doyle à son inspirateur fort sympathique.

Et pour finir, c'est toujours un plaisir de se plonger dans un livre de l'ancienne collection 1000 soleils de Gallimard, merci la médiathèque. J'ai déjà eu l'occasion de dire et , tout le bien que je pense de cette jolie collection des années 70, dont le papier est toujours d'aussi bonne qualité et presque pas jauni, quelque 40 ans après.

Et en plus un petit bonus pour le petit Bac..
Animal (2) - le chien
 

1 commentaire:

  1. Tout à fait d'accord pour ce qui touche à l'intrigue, l'ambiance et la pâte du maître (les déductions).
    Ce récit est un classique mais dont la modernité transparait dans chaque chapitre. Les maîtres du thriller contemporain ont de qui tenir.
    Au fil des relectures, on y découvre une complexité insoupçonnée (la manipulation, les passerelles).
    Bref une référence !

    Un peu de pub : http://kriticon.over-blog.com/article-le-chien-des-baskerville-arthur-conan-doyle-102666949.html

    RépondreSupprimer

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture