mercredi 25 août 2010

Harlequinade 2010 - échauffement et mise en jambes

tombée un peu par hasard sur ce Challenge proposé par le site  Happyfew
Dont le principe  me paraît bien marrant, à savoir lire un roman Harlequin et le chroniquer comme s'il s'agissait d'un roman sérieux, je me suis lancée le défi hautement périlleux de le faire. Il y en a justement un qui traînait chez moi, prêtée par une amie ( je ne  vais quand même pas ruiner ma réputation en allant en acheter un, ou alors le commander sous pli discret? C'est possible ou pas?)

Le logo, ça fait rêver, hein, isn'it? surtout le "on remet ça?" qui me fait littéralement pouffer - et le terme est choisi!

Donc l'heureux élu est un vieux volume D'une dénommée Rebecca Flanders, intitulé " Nuit de pleine Lune", qui va nous narrer par le menu la rencontre de la rouquine Angie et de Michael le Loup-Garou. (Ou car la copine qui m'a prêté la chose a soigneusement choisi le thème , histoire de ne pas faire fuir l'amatrice de fantastique  que je suis). Je tiens a préciser que les premiers chapitres avaient été déblayés en lecture à haute voix post synchronisée et bruitée à notre sauce, lors d'une mémorable soirée de camping en Lozère ( donc je sais un tout petit peu où je mets les pieds, et quelles pistes suivre pour mon mémoire.


Donc dans mon idée...car il faut bien admettre que j'ai des visions parfois spéciales, ça m'évoque donc:

Flanders + Rousse  et Michael le Loup Garou










Oui hein, quel beau couple ils font! C'est ça le problème avec les visions, ça tombe parfois un peu à côté de ce qu'espérait l'auteur.Du coup forcément, l'"oeuvre" part avec une sérieux handicap d'image..


Attendez vous donc à une analyse ultra-pointue et multi factorielle de l'objet du délit. Houlala, j'ai honte!


Une dernière petite image pour que vous saisissiez bien à quel point je ne suis pas du tout dans mon élément, et que vous saisissiez l'ampleur de l'effort à consentir..Pour moi, quand je lis le mot Harlequins, mon petit coeur de fifille sentimentale pense d'emblée à ça:

De la gambette, du muscle, un essai à marquer et à transformer, heu c'est l'idée non? non?! (d'où le titre du billet, toute autre interprétation est malvenue, à quoi vous pensiez, bande de cochons!?)

1 commentaire:

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture