samedi 4 mars 2017

L'étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde - R.L Stevenson

Comment concilier les deux projets du mois à savoir le mois écossais avec celui le la SFFF? Bingo.
Merci Stevenson.



Ce sera donc pour inaugurer le mois écossais, une relecture de ma part, car je l'avais déjà lu il y a.. pfiouuuu oui au moins!
Mais alors pourquoi lire quelque chose que je connaissais déjà, qui plus est une histoire tellement multi adaptée qu'elle est connue même de ceux qui ne l'ont jamais lue?
Justement pour cette raison. C'est le même cas qu'avec Frankenstein, le roman a été dépassé par sa célébrité, par les adaptations, qui ont élagué d'un côté, rajouté de l'autre, ce qui fait qu'au fial, l'histoire telle qu'on la connaît ou croit la connaître est parfois assez éloignée du roman original. et c'est toujours bon de revenir aux classique, justement pour voir à quel point ils ont muté.

Par exemple Mr.Utterson qui est le principal personnage de l'histoire, l'enquêteur, est souvent relégué au second plan, pour ne pas dire purement et simplement supprimé.
Et pourtant, c'est lui qui va découvrir peu à peu toute l'histoire.
A contrario, les adaptations donnent souvent un rôle plus important au dr Lannyon, le médecin aux principes diamétralement opposés à eux de Jekyll, le "raisonnable" de l'histoire. Qui finalement n'apparait que peu, et quasiment uniquement pour témoigner post mortem par testament de ce qu'il a vu.

Tout commence un jour lorsque Mr Utterson notaire routinier emmène un cousin , Mr Enfield, avec lui en promenade. En passant devant une maison d'aspect délabré le cousin lui explique qu'il a une nuit été témoin d'une curieuse scène ici même: un homme très petit et  très antipathique a renversé et piétiné sans état d'âme une petite fille, et pour éviter les ennuis alors que les badauds commencent à arriver attirés par le tapage, est rentré dans cette maison pour récupérer de l'argent, payer une amende et en rester là. Mr Enfield a eu le temps d'apprendre cependant que le petit bonhomme antipathique se nomme Mr Hyde.
Ce qui surprend le notaire, il connait quand à lui très bien la maison qui est celle du Dr Jekyll à la fois un de ses amis et son client. Jekyll lui a d'ailleurs laissé récemment un testament dans lequel il fait de ce Mr Hyde son seul héritier.
Pour Utterson, la solution est simple, mais épineuse: Jekyll a du se mettre involontairement dans une situation compliquée, c'est un homme considéré dans la bonne société, il a une réputation à garder. Le dénommé Hyde ne peut être qu'un malfrat, maître chanteur qui a découvert un secret quelconque de Jekyll et le tient à sa merci au point de l'obliger à le coucher sur son testament.
Quelques temps après, un député est sauvagement tué dans la rue, et un témoin a bien vu le meurtrier. La description ne laisse pas de doute, il s'agit de Hyde. Utterson va alors tenter tout ce qu'il peut pour convaincre Jekyll , lequel ne se montre plsu guère, d'abandonner son " protégé" qui est un criminel convaincu.

La raison on la connait, mais au cas ou..





Ca va vous êtes préparés?
Jeyll et hyde ne sont qu'une seule personne (révélation de dingue!!) Le gentil Dr Jekyll ayant décidé que sa personnalité enjouée était décidément un défaut, que dis-je une tare pour un homme de la haute société, qu'elle allait l'entrainer dans le vice et le crime, et qu'il fallait absolument qu'il se débarrasse de ce naturel encombrant. Ce qu'il obtient grace à l'usage de drogues qui séparent ainsi le bon du mauvais chez lui, faisant de Jekyll un être 100% bon et de Hyde un être 100% mauvais.
Cen'était pas la meilleur idée, car dorénavant, les deux esprits partagent un même corps. enfin même, façon de parler, Hyde est aussi petit que Jekyll est grand, ce qu'il fait que lors de la transformation leur différence physique suffit à les faire passer pour deux personnes différentes.
L'explication vient du fait que le personnage d'origine est plus bon que mauvais, et donc, sa version mauvaise est bien plus chétive que sa version bonne.
Ne cherchez pas, c'est de la SFFF.
Mais lorsqu'on lâche la bride à ses mauvais penchants, avec en plus le couvert du "déguisement", ils prennent de plus en plus de place, et Mr Hyde devient de jour en jour moins chétif, et accepte de moins en moins de laisser la place à cette partie bonne qui l'encombre, lui, le mauvais.

Oui moi aussi je trouve quand même un peu abusive l'idée que être d'un caractère joyeux est une tare qui risque de vous conduire au crime.
Mais au delà de l'invraisemblance de la transformation physique ( encore que l'abus de drogue peut avoir cet effet ravageur, mais sur le long terme), ce thème de la dualité, il y a du bon et du mauvais en chacun et vouloir gommer une partie de sa personnalité, c'est avoir l'assurance qu'elle reviendra au moment où on s'y attend le moins- justement comme un drogué qui replonge.
Si Jekyll avait dès le départ accepté de n'être pas parfait , il ne se serait pas dédoublé.
Ce qui au final fait de ce court roman presque un récit clinique sur la maladie mentale et les personnalités multiples.

Narrativement parlant , j'aime bien ce type d'ouvrages qui donnent la parole à divers personnage, chacun n'ayant la connaissance qu'une d'une partie de l'histoire, certains éléments se complétant .. ou se contredisant selon qui parle ( le propre des témoignages!) ce qui au final donne plusieurs possibilités de lectures, tout en laissant en suspens certaines choses. L'auteur laisse à son lecteur la possibilité d'imaginer des choses et ça, ça me plait.

J'avais bien aimé la nouvelle "les voleurs de corps".. maintenant il va falloir quand même que je lise un jour son Voyage avec un âne dans les Cévennes ( ça ira bien pour la thématique voyage de l'année par exemple). Les Cévennes ça n'est pas loin de chez moi, j'ai même du passer à plusieurs reprises pas loin des endroits qu'il a visités.
Et bien évidemment L'île au trésor qui était mon premier choix pour ce mois écossais, mais que je n'ai pas réussi à retrouver dans les cartons de déménagement, si tant est que je l'ai effectivement eu un jour.

Pour Dr Jekyll et Mr Hyde, c'est assez facile de le trouver gratuitement en e-book  il est court, donc le format se prête pas mal à une lecture en quelques trajets de bus.
Puis profitons en, plusieurs titres de Stevenson sont en version numérique, et gratuits ici.
Et un sujet à carreau, un!

1 commentaire:

  1. Je me demande toujours ce que ça ferait de lire ce roman sans en connaître l'histoire, tout comme Dracula, Frankenstein etc... qu'on a tout simplement pas pu découvrir avec des yeux neufs!
    J'aime aussi beaucoup ce roman, comme tous les romans de Stevenson que j'ai lus.
    "Le voyage dans les Cévennes" est vraiment à lire, ça m'avait beaucoup amusée ! J'ai même aimé "L'île au trésor" alors que je déteste les livres de pirates !
    Merci pour cette première participation :)

    RépondreSupprimer

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture