jeudi 12 mai 2016

Bassons et cie...

En discutant avec Denis sur une page Facebook, j'ai pu constater une fois de plus que mon instrument n'est pas connu.

Et c'est vraiment  trop pinzuste.

Ce n'est pas la première fois que j'en parle ici, j'avais déjà évoqué le problème un peu ici et si je n'ai toujours pas résolu la question " qu'est-ce qui fait qu'un instrument est perçu par certains comme masculin ou féminin", je n'ai toujours pas compris la réponse ( ou alors c'est évident, et c'est juste mon attitude constamment " genderless" - oui en anglais, faute de mieux, le mot " sexué" en français n'a pas vraiment le même sens- m'empêche de le voir.)

donc le basson, on va faire ça simple
C'est un instrument à vent. "Aérophone" quand on veut faire celui ou celle qui s'y connaît ( ou évacuer les voyelles qui encombrent au scrabble)
On distingue les bois et les cuivres, le basson est un bois. Ce qui fait l'appellation n'est pas la matière dans laquelle l'instrument est fait, mais le fait qu'on en joue avec une anche, une petite pièce en roseau. Le saxophone par exemple est classé dans les bois, même si tout le reste de l'instrument est visiblement en métal.
Dans les bois donc, il y a les anches doubles ( saxophone, clarinette, clarinette basse...) et les anches doubles ( hautbois, cor anglais, basson) et les flûtes ( qui sont une "espèce" à part: l'origine étant un instrument entièrement en bois, corps et bec compris, la flûte reste classée dans les bois, même lorsqu'elle est entièrement en métal).

Donc instrument à vent de la famille des bois, à anche double.
et voilà!!!
Ah oui, j'oubliais: c'est grand: le voilà pour donner une idée, dans mon ancien chez-moi. Les livres de poche  derrière peuvent donner une idée de la taille de la bête.
figure A

A la base, il s'agissait d'un instrument de "famille", c'est à dire qu'il existant en plusieurs tailles et hauteurs de son, soprano, alto, ténor et basse, comme en chant,il n'existe plus que l'instrument grave. Par commodité, j'explique souvent aux gens que c'est comme un très gros hautbois au son grave, parce que le hautbois est plus connu, c'est un peu plus compliqué que ça. Même s'ils sont cousins germains, le hautbois et le basson dérivent 'instruments distincts à la base, j'y reviendrais un peu plus loin.

De cette caractéristique ( l'instrument a été inventé pour jouer la partie grave , dans un ensemble d'instruments de même type) résulte le fait que ça n'est pas un instrument soliste. a part dans des compositions récentes pour basson seul, qui restent rares, il est ait pour jouer en ensemble: duos, trios d'anches, ensembles à vents, orchestre.
Lorsqu'il est soliste, c'est le plus souvent en concerto pour basson ET orchestre. L'instrument est mis en avant, mais ne joue pas seul. Les morceaux d'examens sont souvent joués avec une réduction pour piano ( un "résumé" de l'orchestre au piano.) donc dans tous les cas, on ne joue pas vraiment seul. et c'est mieux comme ça, faire de la musique seul,de mon point de vue, quelque oit l'instrument, n'est pas très intéressant.

L'instrument est assez récent ( XVI siècle, même s'il a continué d'évoluer depuis), mais dérive d'instruments médiévaux et Renaissance , la dulciane ( ou douçaine) pour le basson. Le hautbois dérive de la bombarde. Même s'ils sont proche, il y a quelques subtilités que je ne vous expliquerai pas ici ( je vais laisser Marie-Laure, une camarade de stage, le faire, tiens, elle le fait très bien...). Mais voilà, j'ai eu l'occasion la semaine dernière de jouer sur la version basse et la version alto des douçaines et c'est très drôle, ça m'a totalement emballée - ne serait-ce que parce que les instruments anciens n'ont pas de clétage - les " touches en métal"- et ne pèsent pas un âne mort.

figure B: dulciane basse
et il y a le cervelas aussi. Non, je n'ai pas eu l'occasion de jouer du cervelas, mais le nom évoque surtout un gros saucisson.Pour moi ça ressemble plutôt à une bouteille de bière. Avec capsule.
Figure C
Le nom évoque à priori une saucisse cuite pour le commun des mortels, la forme m'évoque une bouteille de bière.. Saucisse. Bière.. Oktoberfest!!! ein Prostit, ein Prosit.. heu, je m'égare!

L'idée c'est que donc Figure B+ figure C = Figure A

Mais comme je ne compte pas faire une conférence, et que vous commencez à vous demander " ça sonne comment ces trucs là?"

Le cervelas ( Ranckett en anglais)
La dulciane
Les deux en duo
et deux dulcianes ( alto et ténor)

Juste parce que le titre est très drôle: la bourrée d'Avignon morceau du XVII° siècle sur instruments anciens.

Après on aime ou pas, mais pour ma part j'adore ces musiques anciennes. J'en avais parlé un peu l'an dernier en présentant de la musique renaissance anglaise, ici, et .

Et les bassons,, voilà une dame qui présente un instrument baroque ancien , un baroque plus récent, et un moderne
Et pour finir , momentanément (car il y aura bientôt un sujet spécifique pour le XVIII° siècle, beaucoup de "tubes" du basson ont été écrits à cette époque là), voilà trois morceaux Très très très connus pour basson. Vous avez forcément déjà entendu ça une fois dans votre vie.

Fin XIX°: L'antre du roi de la montagne (extrait de Peer Gynt d'edvard Grieg). Il y a encore peu, ce morceau était utilisé pour une publicité télévisée quelconque. Je reconnais les musiques et du coup l'objectif commercial du truc est totalement loupé, parce que je me contrefiche du produit. Mais vu qu'on est matraqué de publicités, qui trouvent commode de prendre de la musique tombée dans le domaine public, où il n'y a pas de droit à payer, c'est parfois une porte d'entrée "sonore" pour des gens qui ne s'y seraient pas penchés sans ça ( et reconnaissons qu'une campagne de pub réussie peut même faire connaître un morceau jusque là quasi inconnu. Chostakovitch peut remercier les assurances machin pour avoir popularisé sa valse n°2.)
Comme Paul Dukas peut remercier Disney...
L'apprenti sorcier... toute fin XIX° siècle
3 bassons et un contre basson ( variante encore plus grave que l'ont peut voir en gros plan ), le bonheur!

Prokofiev: Pierre et le loup (le basson représente le grand-père. J'adorais ce disque, et j'ai eu un coup de coeur pour le son si original du basson)
Une narration modernisée que je n'avais jamais vue, en animation à l'origami dans la savane africaine, racontée par Jean Rochefort (je maudis le ^$ù*=^$ de bandeau d'excuse!)

et sinon pour prouver que basson ne signifie pas forcément musique orchestrale ( en stage nous avons même joué une adaptation de Crazy Train D'Ozzy Osbourne et du funk en grand ensemble. du baroque.. au hard rock)

Disco!!!!!
ou encore " midshipman bassoonblower" ( sous titré "les variations d'un marin ivre", un morceau qui m'amuse toujours beaucoup à jouer, ici le quatuor ne joue que 2 extraits, mais chaque morceau  hormis l'intro, porte un nom d'alcool comme titre: rhum, bourbon, brandy, vodka)

Ca correspond bien au caractère général des bassonnistes, j'en ai rencontré des originaux, des perchés, mais pas d'antipathiques, il suffit de voir nos stages ou l'ambiance est plutôt à la rigolade détendue.

"vous, on ne vous a pas entendus, on ne vous entend jamais, vous n'arrêtez pas de bavardez, faites attention, faites très attention!"

4 commentaires:

  1. Sacré basson...Ben oui, un instrument pas que pour le gars de base...Remarque, tu pourrais faire un billet pour la harpe aussi...Non, il n'y a pas que Marie-Antoinette qui en jouait!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne m'y aventurerai pas, je ne connais pas grand chose en instruments à cordes j'avoue.
      Ha, tiens, en priorité j'aurais pensé Herpe = Alan Stivell ( oui je vois plutôt par défaut une harpe celtique que l'immense harpe classique, et comme l'autre fois j'entendais dans mon quartier quelqu'un jouer "Tri Martolod", cqfd...)

      Supprimer
  2. C'est pas une petite flûte ton truc :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ha non, c'est plus proche de la flûte basse quand même:D
      https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/2/25/Paas_floote.jpg/220px-Paas_floote.jpg

      Supprimer

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture