mercredi 31 octobre 2012

Wouldn't you like to see something strange?

L'an dernier, j'avais trouvé que " Halloween" de Danny Eflman aurait été trop facile et j'avais mis le Rocky Horror Picture Show à l'honneur.
Cette année c'est décidé, vous ne couperez pas à Tim Burton et Danny Elfman , pour patienter en attendant d'aller voir Frankenweenie dimanche prochain ( j'ai déjà commencé à rattraper mon retard en regardant Dark shadow dans l'avion du retour, et j'avoue que j'ai eu du mal à ne pas éclater de rire. Burton est en forme, j'espère que Frankenweenie sera du même grand cru. Et puis: Burton + Elfman+  Alice Cooper + depp, c'était quand même de l'affiche qui tue.

Donc c'est parti pour un petit combo burtono-elfmanien qui met de bonne humeur

et puis aussi, ho, parce que j'adore quand Danny Elfman décide de jazzifier (et rien que pour avoir osé un jeu de mots comme "bone jangles" ils méritent toute mon estime!)

et juste parce que c'est peut être le morceau que je préfère ( et que pour une fois on voit enfin le chanteur qui doublait Oogie Boogie.. sacrée voix et sacrée présence)

Je vous souhaite à tous un mois horriblement drôle et monstrueusement swing!

jeudi 25 octobre 2012

de retour du pays du soleil levant

Ca y est. Me voila rentrée d'une quinzaine très dépaysante passée à l'autre bout du monde en compagnie d'un petit groupe fort sympathique. Il ne me reste plus qu'à trier les quelques 500 photos en buvant du thé et en mangeant des kit-kat aux parfums introuvables sous nos latitudes.

 Car oui, oubliez le simple kit-kat connu de tous.. encore que les parfums me semblent moins farfelus que ceux que j'avais goûtés il y a 5 ans: wasabi, banane, cappuccino, crème brûlée, etc...
Cette année, c'est  plus classique, mais déjà tous goûtés et approuvés par ma famille d'ailleurs.
En haut en forme de mont Fuji: cheesecake myrtille. En dessous: Thé vert, fraise, thé vert+ fleurs de cerisier et des bonbons myrtille/yaourt - en fait une myrtille entière enveloppée de chocolat blanc au yaourt. C'est bon. Les bonbons verts, c'est des billes d'essence de menthe. On en a trouvé en France l'espace d'un été, ça n'a pas marché et donc ça a vite disparu des rayons à ma grande déception.


Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, voici déjà une petite sélection de photos: profitant de ma petite tablette wifi et de sa fonction appareil photo, j'ai décidé de poster régulièrement une "photo du jour" représentative de ma journée sur mon compte facebook, pour que mes amis et ma famille aient des nouvelles ( ou pour les faire râler, allez savoir)

Tokyo:
C'est partiiii!

Des tonneaux de saké en offrande aux divinités shinto. Probablement une société d'alcools qui espère s'attirer les faveurs des dieux. Polythéisme + offrandes mangeables ou buvables, cette religion là me parle , tiens!

J(ai dans mes contacts un collectionneurs de hiboux. Je ne pouvais pas rater les hiboux de la gare d'Ikebukuro. On m'a soufflé que le nom d'Ikebukuro signifie '" l'étang aux hiboux" et que donc cet oiseau est devenu l'emblème du quartier. Bon, maintenant, il n'y a plus ni étang ni hiboux, juste des gratte-ciel et le soir d'autres oiseaux de nuits. Des jeunes gens lookés à la dernière mode chargés d'attirer la clientèle sur les bars et restaurants du quartier, pas toujours très visibles de l'extérieur.

et en parlant d'oiseaux de nuit, je ne pouvais pas rater Shibuya, le quartier qu'on voit dans absolument tous les reportages sur Tokyo. Et encore il y a beaucoup moins de lumières qu'il y a 5 ans, car le pays est toujours plus ou moins en période de restrictions électriques, après la fermeture de la plupart des centrales nucléaires depuis l'an dernier.

Mandarake Nakano. Le temple du manga d'occasion, des figurines et des goodies en tout genre. On commence à y voir des bds franco-belges d'occasion ( environ 15e le tome d'occasion) et quelques comics. Là aussi, c'est quelque chose que je n'avais pas vu il y a 5 ans. Mais depuis, Jodorowski et Möbius on travaillé avec des mangaka, et donc on commence à trouver quelques titres francophones dans les rayons.

Baie de Tokyo depuis le mont Nokogiri. Prévoyez  d'avoir 2 pieds en bon état pour y aller, car il y a beaucoup, beaucoup, beaucoup d'escaliers - et évidemment, j'ai trouvé le moyen de me faire une entorse 2 jours avant de partir. Et j'en ai bavé.

Pas de photos du jour pour le passage sur Shikoku, car je n'avais pas accès au net, j'y reviendrais plus tard.

Kyoto.

Quartier Gion. Merci à Tadashi notre guide local de nous avoir fait passer par là au moment du coucher de soleil, je suis assez contente de ma photo en contre-jour.

Journée pluvieuse = shopping et bon repas de gyoza. Pour environ 7,5€ le menu complet en plus.

Encore une journée de pluie à Nara. Dommage car la principale curiosité de la ville, ce sont les temples et les jardins où vivent un millier de daims en liberté. Mais au moins le grand Bouddha est au sec.


Fushimi Inari. Un très grand sanctuaire shinto dédié au dieu Inari, dieu des céréales, de l'abondance, et par extension, de la prospérité, du commerce etc... Une superbe promenade à faire en solo, à son rythme pour bien en profiter.


forêt de bambou à Arashiyama. L'autre curiosité du coin est un glacier qui a gagné le troisième prix au concours international de glaces italiennes. D'habitude je n'aime pas la glace à la pistache. D'habitude.

Le pavillon d'or. Encore un lieu incontournable. Mais hélas si le pavillon fait son effet sous le soleil, le parc est décevant. Surpeuplé, surtout le dimanche, il est très balisée, on ne peut pas vraiment revenir en arrière et s'y promener librement, il faut suivre la foule. Et c'est vraiment dommage.

Bonus: la boisson officielle des membres d'ALJ. Non ce n'est pas un martini blanc avec une gigantesque olive, ni un litchi, mais de l'Umeshu ( vin de prune qui titre environ 14° avec une prune dedans). C'est très bon.. et très traître aussi, car ça se boit comme un rien.

Voilà pour les premières images :) et Voilà qui fait un bon sujet non-littéraire pour le défi de l'année du dragon

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture