jeudi 12 mai 2016

the english month and british mysteries, deux challenges pour le prix d'un.

Eh oui, c'est bientôt juin, et juin, comme les années précédentes,c'est le mois anglais qui s'annonce à l'horizon.
Et c'est encore chez Lou que ça va se passer! et comme Lou ne fait pas les choses à Moitié, elle relance également le challenge Britsih Mysteries, qui lui durera toute l'année.

alors j'ai quelques petites idées de lectures qui peuvent entrer dans le cadre des deux. A moi de voir comment je vais organiser ça, mais il y aura, forcément

- un Agatha Christie, parce que ça, c'est un rituel, pas de mois anglais sans la reine du crime.
- Un Ellis Peters qui est aussi mon rituel, et la reine du crime.. médiéval.

J'ai aussi prévu, si j'arrive à mettre la main dessus, une suggestion d'un de mes profs de musique, pendant le stage de la semaine passée, qui adore l'humour satirique et absurde: Vie et Opinion de Tristram Shandy, de Laurence Sterne. Je ne connaissais que de titre, mais il m'a tellement bien vendu le livre qu'il nous a bien donné envie de le lire, à plusieurs autres stagiaires et moi-même. Donc, ça peut être une idée à creuser. XVIII° siècle, j'ai aussi quelque part un challenge " siècle des Lumières". Les lumières étant internationales, ça peut coller.

Autre idée, "trois hommes en bateau" de Jerome K. Jerome, celui là, ça fait plusieurs années qu'il me trotte dans la tête, donc s'il l'ont à la médiathèque, ou si je le trouve pour peu cher.

et oui, tiens, si je m'orientais vers un axe " humour". Il me reste "globalement inoffensive", le dernier tome du guide du voyageur Galactique de douglas Adams, mais j'avoue hésiter. Le 4° tome était terriblement décevant, et c'est surtout par acquit de conscience que je pense lire le 5°, sans rien en attendre.

En théorie l'autre lecture rituelle, c'est le tome suivant d'Harry Potter, je reproduis le rythme de parution initial en en lisant un par an.

Mais j'ai aussi envie d'un peu de SF,donc, soit Adams, soit Arthur C Clarke, soit JG Ballard...

Je n'ai pas encore vu les propositions de lectures communes, donc, le programme peut aussi se modifier en fonction de celles-ci.


Pour les autres billets, il y aura encore du cinéma, et oui, c'est étonnant isn't it? J'ai raté High Rise ( ou plutôt, le cinéma ne l'a eu que pendant la période où j'étais à l'autre bout du pays), et comme il est adapté de Ballard justement, si je le trouve en VOD, je pourais me faire une séance rattrapage . L'auteur du roman est anglais, le film est anglais, et il y a Jeremy Irons ( oui rien que ça) et  "Lui, là, comment qu'ils s'appelle déjà?" ( petite private joke déjà évoquée au sujet de Crimson Peak, dont l'acteur principal avait une interprétation suffisamment décalée et teintée d'ironie qu'il sauvait un film qui pêchait par excès de grand-guignol.)

On continue dans l'ironie, et l'humour noir? Je n'ai pas eu le temps de caser " Tueurs de dames" l'an dernier.

sinon, et ça c'est mon petit hommage personnel à un des disparus de ces funestes 6 premiers mois de l'année il faut absolument que je rajoute au menu " Truly, Madly, deeply".

En fait là aussi, ça sera beaucoup en fonction du temps que j'ai et de ce que j'arrive à retrouver.

Un autre sujet qui me tient à coeur: je reviens donc de stage de musique dans la région d'Arras, et j'en ai profité pour faire un peu de tourisme, j'ai donc des choses à dire sur la présence anglaise, britannique, et du commonwealth en général là bas pendant la première guerre mondiale.

Pour les british mysteries, le temps imparti est plus vaste, mais dans le même ordre d'idée, j'ai bien envie au fil du temps de rajouter la nouvelle série d'Anne Perry qui se passe justement pendant la Première guerre Mondiale.

4 commentaires:

  1. Je note sterne et les lumières et Perry et la grande guerre.

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup pour ce billet ! J'ai hâte de lire tes différents avis et chroniques ! Tristam Shandy notamment... je me le suis offert il y a des années mais j'avoue avoir fait un blocage car je l'avais commandé d'occasion "comme neuf" et avais récupéré un livre qui avait bien vécu, et la psychorigide des livres que je suis ne s'en était pas remise. Mais racheter un livre déjà acheté, quelle bêtise, bref... il a fini par disparaître au fond de ma PAL ! (le pire dans tout ça c'est que je ne suis comme ça que pour les livres, sinon, chez moi c'est assez bohème question rangement et organisation pour utiliser un euphémisme !). je n'avais pas pensé à "Truly Madly Deeply" ni fait le lien avec les disparus du début d'année mais j'ai le DVD, ça pourrait être une idée. Et quant à Peters, cela fait longtemps que je veux la lire, il va falloir que je la découvre au moins pour les British Mysteries...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseille de commencer par les premiers de la série Cadfael, plus frais et convaincants que les derniers. Trafic de relique est le premier et c'est une bonne approche.
      Ha, les livres tout moches ne me dérangent pas, j'ai déjà l'habitude d'acheter d'occase chez les bouquinistes ( parfois tu as des surprises étonnantes, genre le gosse qui a dessiné en plein milieu.. tu as contrôlé le début et la fin, mais tu n'avais pas vu l'oeuvre contemporaine au milieu).
      paradoxalement, je ne suis pas très soigneuse avec mes poches, mais je pique une crise si je les prête en bon état et qu'on me rend un torchon.
      Et je suis soigneuse avec les BD et les livres d'art.

      Supprimer
  3. J'ai hâte, hâte, hâte ! :-) Ton programme est hyper alléchant et moi aussi j'aurai une pensée pour Alan - dès mon billet-programme (à paraître bientôt). Snif... We miss him!

    RépondreSupprimer

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture