samedi 31 octobre 2015

RAT d'Halloween, numéro 2!

Hé oui car tous les mois j'ai 3 jours de repos consécutifs ( avant une grosse semaine de travail de 6 jours, c'est la contrepartie) et donc, j'ai ouvert le mois Halloween par un RAT, je le conclus aussi par un RAT Dimanche 1, lundi2 et Samedi 3.

Un RAT écourté en fait, parce que mes activités ont repris et que lundi soir, c'est orchestre et mardi soir, cours de Japonais, mais qui devrait me permettre de boucler la dernière lecture en cours, de finir dimanche le marathon de l'épouvante et de faire le bilan du mois.

et comme il me fallait évidemment un rat, c'est la mort aux rats qui va me suivre pendant ces quelques jours, manière une fois de plus de faire un clin d'oeil - aheum , pose cet oeil, Quoth- à notre regretté Sir Pratchett
Alors quel est le programme J'ai fini Frankenstein, donc il y aura rédaction de billet à son sujet pas plus tard que ce soir, comme ça c'est boucler
Niveau lectures:
avancer les "entretiens de Tim Burton" que j'ai commencé
Les 5 premiers tomes D'Inu Yasha comme je l'avais prévu, je pense, avec ça j'aurais bouclé mon objectif lecture du marathon.

1 film, je ne sais pas encore lequel, j'avais prévu 2 films pour le marathon, il m'en reste un à voir. Je vais aviser demain

Ecouter les Histoires de nuit de Patrick Baud. Il y en a 5 qui durent environ 25 minutes chacune, c'est faisable en 3 soirées.
D'ailleurs j'attaquerai la première ce soir à minuit, quand ça sera officiellement dimanche tiens!

DIMANCHE: je n'ai pas été mangée par un zombie ni hantée par un revenant, j'ai bien croisé quelques petites sorcières hier soir qui faisant le tour des boutiques du centre ville pour essayer de trouver quelques bonbons, mais comme je vis dans une ville ultracatholique, il n'y a qu'un seul restau en centre ville à avoir fait une déco thématique halloween, c'est le sushi du bout de ma rue. Les autres sont déjà à fond sur Noël. quand je dis "ville ultra catholique", il faut que je précise qu'il y a quelques années, l'archevêque du coin est parti en guerre contre les écoles qui faisaient des fêtes d'Halloween au motif que " ça ridicumlisaitla très sainte fête de la Toussaint qui elle, fait partie de notre culture"..Euh, parle pour toi mec, je suis descendante d'arvernes par ma mère, donc celte de Gaule, donc Samain fait partie de ma culture.
Par contre faire coller des affiches " Merci Marie" sur toutes les boutiques la semaine du 8 décembre, ça c'est normal. Il y a pourtant une loi contre les machins religieux ostentatoires, non?

15h23: et donc, comme j'ai fini la soirée tard - ou tôt, c'est selon votre point de vue - en compagnie de Patrick Baud et de ses histoires de nuit, je me suis évidemment levée tard, après avoir que j'étais une miko et que j'exorcisais un parc des nombreux fantômes s'y incrustaient, en agitant des branchages et des bandes de papiers. Même mes rêves sont thématiques c'est cool.
oui donc, ce truc là, ça sert à chasser les mauvais esprits.
Afficher l'image d'origine
La chasse aux esprits s'est terminée par mon réveil me montrant à quel point j'avais de choses en commun avec une miko normale:
C'est à dire chasser les moutons plutôt que les monstres...

Donc fin de matinée en forme de corvée de ménage et rangement de la lessive :( C'est moins cool.

Sinon je me suis décidée pour le film, ça sera donc "Crimson Peak", tout à l'heure, au ciné.  Grâce à une discussion Facebook avec Kobaïtchi, qui est devenue vite surréaliste due à mon "infirmité" ( une incapacité quasi chronique à me souvenir des visages, alors que j'ai une bonne mémoire des noms): attends, mais je connais la tête du gars sur l'affiche, où est-ce que je l'ai vu déjà. Heureusement qu'il y avait son nom sur l'affiche, sinon j'aurais pu chercher longtemps. en fait 'est dans la série les enquêtes de Wallander que je l'ai vu, dans .. à peu près tous les épisodes? et sur un un bon million de gifs réactionnels sur le net. et dans une interview que j'avais lue sur un journal, où j'avais trouvé que le gars avait une approche intéressante et pertinente de son métier?Non mais j'vous dis, c'est à la limite de l'infirmité, je suis incapable de reconnaître mes propres voisins.
Donc bon Guillermo del Toro, on me dit qu'il est assez poche dans l'idée du Labyrinthe de Pan que j'avais bien aimé, "le gars qui jouait dans Wallander", ça peut être sympa
Et le Marathon?
1 film ( Dracula) vu
Donc le 2° film, c'est pour tout à l'heure
Frankenstein: 380 p en comptant les dossiers
Les 77 pages des cent ans..
les 978 pages des 5 premiers tomes de Black Butler
Ca fait 1435. Même avec une fin de journée ciné, ça va se concrétiser.. je pars dans 2h00 de chez moi, J'ai donc bien le temps d'attaquer un ou 2 tomes d'Inu Yasha.
C'est parti, on reste dans la thématique Temple Japon et monstres.

16h23: ça va , ça se lit super vite en fait...+192p
Go pour le tome 2.
16h28: oh punaise, j'avais oublié à quel point les traductions un peu anciennes (2002) étaient du n'importe quoi. et pas seulement au niveau du sens, mais sérieusement , penser que quelqu'un qui a été payé pour ça a osé écrire " si je n'arrivais pas à te blesser avec cette arme, je serais été vexée"...  Je sais qu'à l'époque il était monnaie courante - et encore maintenant - de ne pas traduire directement du japonais au  français, mais de traduire depuis la version traduite en  anglais, mais là on dépasse la simple erreur de traduction pour arriver au n'importe quoi grammatical. Il y avait le même phénomène, jusqu'à assez récemment , pour tout ce qui était considéré comme "sous-littérature", que ce soit du policier, de la SF, du fantastique, et donc mangas et comics: la mentalité était un peu du genre "boh, on s'adresse à des ados attardés ou des lecteurs débiles peu cultivés, ça n'a pas d'importance, tu peux le faire à côté de ta piscine, un casque sur les oreilles et un cocktail à la main, personne ne s'en rendra compte".
Je me souviendrais longtemps du " bouc amphibie" dans la première traduction d'Angel Sanctuary. Mais oui, le bouc amphibie, qui représente le diable. Le bouc  la fois mâle et femelle. Amphibie quoi... c'est pourtant clair :D La nana n'avais rien vérifié, avait traduit le nom du fleuve des enfers par "Rété", pensant que c'était certainement une invention de Kaori Yuki. Nonon, c'est juste de la mythologie grecque, mais évidemment, transcrire "Léthé" en katakana demande une adaptation.. Alors c'est qui, qui manque de culture?
Cette première traduction était un condensé d'âneries, heureusement elle a été corrigée pour une réédition. Inu Yasha mériterait aussi un bon dépoussiérage, il y avait quelques phrases bien bancales aussi dans le tome 1, avec des noms mélangés.
16h38: on repart. on branche le filtre mental " je ne vois pas les erreurs de grammaire et les fautes de frappe" et on y retourne.

17h08:  Et hop, 187 p de plus. Mais c'est dur de faire abstraction des phrases qui ne veulent pas toujours dire grand chose ou arrivent comme un cheveu sur la soupe. enfin, apparemment, l'histoire se suit, il n'y a pas d'énorme contre sens même si, dans le contexte on se demande parfois " heu.. ouais? ça vient faire quoi ça, là et maintenant?"
Et modification du planning, le film, ça sera pour demain, je viens de me rendre compte qu'il est diffusé à 14h00 aussi en VO et ça sera beaucoup, beaucoup plus agréable le lundi à 14h00 que le dimanche à 18h30.
Donc pause thé avant le tome 3.

 17h41, bilan du marathon, en buvant mon thé  la myrtille ( oui, c'est pas très sorcière je sais, on va dire que ce sont des yeux de tritons). Donc en buvant mon thé aux yeux de triton séchés:
1435 p + 192, +187, j'en suis à 1814.
Il me faut donc trouver une solution B pour le film,si je veux remplir mes conditions d'ici ce soir. Je me retourne vers l'étagère à DVD... et ça sera donc les Noces funèbres, tiens...en prélude au livre sur Tim Burton.

18h19: et voilàààà +188 p, ce qui fait un total de 2002, but atteint!
Ne reste plus que le film de ce soir et un peu de révisions musicales avant.

21h10: après une demie heure d'épouvante...
attendez, il me faut l'expression de circonstance...
D'E-POU-VAN-TE!
Voilà, j'ai réussi à venir à bout de la Pile de Linge A Repasser
bon, vite fait, hein, sur un cintre et repassage vertical d'un coup de vapeur, j'aime l'automne et l'hiver, avec un pull, pas besoin  de faire ça soigneusement pour le travail, hop, un pssssht de vapeur par ci par là, oké, ça fera l'affaire.
Dire que l'héroïne de Ma sorcière bien aimée essayait au maximum de tout faire comme une femme normale, pour ne pas vexer monsieur, j'vous dis pas si j'avais des pouvoirs, tout serait réglé en deux claquements de doigts.
yooo, c'est parti pour le Burton que je n'ai pas revu depuis sa sortie.

LUNDI!


16H44: non je vous rassure, je ne viens pas de sortir de mon cercueil juste à l'instant. en fait, ma journée a commencée comme celle d'hier avait fini: je me suis couchée avec un mal de crâne, je me suis réveillée tôt, avec un mal de crâne.
Tôt, parce que j'avais décidé de me pousser aux fesses pour aller enfin, faire faire la prise de sang qui attendait depuis 3 mois que j'ai du temps libre et suffisamment d'énergie pour ça.

Oui, donc.. haaaaaaaaa au secours!
Une fois vampirisée et de retour chez moi, à l'heure ou je me lève habituellement, le mal de crâne n'étant pas passé, ça a été cachet et retour au lit pour essayer de le faire passer.

14h00: ok, c'est bon, le mal de tête est parti, j'ai pu aller voir le film, comme je voulais. J'ai bien aimé, j'ai quelques reproches à lui faire - mais fallait s'y attendre, avec Guillermo Del Toro, il a un style personnel auqueel des fois.. enfin, il en fait trop, et ruine ses propres effets, j'en parlerai dans un sujet sur le film.

Me voilà donc de retour.. et heu, non, finalement après avoir vu le film, j'ai comme qui dirait pas vraiment envie de boire du thé, ceux qui l'auront vu sauront pourquoi :D

16h50:  pfff le retour du vague fond de mal de tête, et je dois partir à 19h30 pour la répétition d'orchestre. Et un bleu au bras, comme à chaque prise de sang, les gens vont finir par croire que je me drogue tellement je marque. Et ça fait maaaaaal. Bon je réfléchis à ce que je vais faire: lecture? Billet sur le film d'hier? billet sur le film d'aujourd'hui?

23h99 (oui je suis tombée dans une sorte de faille temporelle), donc petite journée, j'ai préféré faire mon billet à chaud sur le film de cet après midi avant la répétition. Et demain j'ai encore plus de choses à faire, bouhouhou. Allez, le billet BD de mercredi est préparé, j'essayerai d'avancer un peu Tim Burton entre 2 cours..

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture