vendredi 2 janvier 2015

et pour 2015?

A part la longue collection de challenges, qu'est-ce qui m'attends en 2015?

Déjà, niveau vacances, il y  apeu de chances que je reparte à l'autre but du monde, d'abord parce qu'économiquement, je vais essayer de rester vers l'Europe cette année, à moins d'une offre exceptionnelle ou d'un gros projet familial, mais aussi parce qu'après 3 voyages au Japon, j'ai un peu envie de changer de décor, même si j'ai adoré mes voyages dans cette zone. En tout cas, je ne retournerai pas tout de suite à Tokyo, que j'ai zappé cette année ni à Kyoto que j'ai adoré visiter seule, mais que j'ai justement bien visité au cours des différents voyages, donc j'irais plutôt ailleurs pour ne pas me lasser. Même si ce n'est qu'un au revoir mes frères et que j'y retournerai un jour forcément.Mais là, si je devais retourner au Japon dans les années  venir, j'irais plutôt vers Hokkaïdo ou Kyushu où je n'ai pas vraiment encore eu l'occasion d'aller. Ou à Okinawa.

Ce qui nous emmène sur le terrain des études: oui, je continue malgré tout les cours de japonais une fois par semaine. C'est intéressant, bon pour la mémoire et ça ne peut qu'être un avantage dans mon travail touristique, quoi qu'en dise une hiérachie un poil bornée.
hiérarchie un poil bornée, allégorie!

C'est aussi ma dernière année officiellement au conservatoire: ils ont assez vu ma tête, i faut laisser la place, même si mon instrument n'est pas un des plus demandé. Donc en attendant l'exam de juin ( si je le réussis, tant mieux, et au revoir, si je le rate, tant pis et au revoir. Plus exactement, si je réussis, je peux entrer en cycle spécialisé, qui forme les musiciens professionnels -  et là, c'est au niveau temps que ça en sera plus possible, car il me faudrait faire tant de travail personnel, plusieurs heures de musique par jour, qu'à part  arrêter temporairement de bosser, je ne vois pas trop comment faire. Et ça, même en rêve ça n'est pas possible, mon loyer ne se payerait pas seul! Par contre l'espère par la suite trouver un orchestre amateur qui corresponde à mes jours de travail décalés de ceux du reste du pays, et c'est pas gagné. Ou un prof particulier pour maintenir le niveau entre deux stages. Ou me mettre aux instruments à cordes? gnihihihi!!

Car oui, prochain stage de musique début mai, et en plus dans la région d'où vient ma famille. Ca sent la semaine à la montagne, le retour aux sources, et la tartine de saint-Nectaire sur jambon de pays et pain de seigle.

Du coup, j'aviserai cet été, quand j'y verrais plus clair avec la musique, pour décider si je reprends enfin mes études par correspondance ou si j'envisage carrément un stage linguistique de plusieurs semaines en immersion, si en comptabilisant mes années à bosser dans un musée ça peut compter en validation d'acquis de l'expérience, etc...

Mais déjà, si ma hiérachie, la même que plus haut n'est pas trop radine en jours de RTT, mi mars il y a le concours d'adjoint du patrimoine première classe, donc un cran au dessus de ce que je suis, donc, on va commencer par ça.

Je serai une fois de plus bien occupée , au moins les 6 premiers mois de l'année. Misèèèèèère, j'ai déjà besoin de vacances rien qu'à y penser!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture