samedi 31 mars 2012

24 choses (5)

avec un jour d'avance, Le 31/03, tout ça juste pour qu'on ne croie pas à un gros poisson ( parce que moi qui fait des maths volontairement,ça peut y ressembler)

Ben dites donc, je reviens de vacances, et j'ai eu l'occasion de visiter Milet, la ville antique d'où est originaire Thalès ( en plus ça fait un lien avec le précédent "24")

Et figurez-vous, autant je me rappelle par coeur le théorème de Pythagore, le carré de l'hypoténuse et tout, autant je n'arrive pas à me souvenir de celui de Thalès. Rien à faire. Tout ce que je sais, c'est que ça avait aussi un rapport avec les tringles, mais comme je n'ai que peu l'utilité de la géométrie dans ma vie quotidienne, le vrai mystère est plutôt: comment ça se fait que je n'aie pas oublié celui de Pythagore?

Donc, voir ici  le site de maths de 3° (snif), j'espère qu'ils ne m'en voudront pas d'essayer de me(vous) rafraîchir la mémoire.



Le théorème de Thalès ne peut être utilisé que si l'on sait qu'il y a deux droites parallèles et il permet alors de calculer certaines longueurs.
Théorème de Thalès :
Si A, B, C et A, D, E sont alignés et
si (DB) et (EC) sont parallèles alors on a :

AD
AB
DB
-------
=
------
=
------
AE
AC
EC


La réciproque du théorème de Thalès permet de montrer après des calculs que des droites sont parallèles.
Réciproque du Théorème de Thalès :
Si on a :
AD
AB
--------
=
-----
AE
AC
et si les points  A, B, C et A, D, E sont alignés dans le même ordre alors (DB) et (EC) sont parallèles.

Faite donc attention !! Vous ne pourrez parler de réciproque du théorème de Thalès qu'après avoir calculé les deux fractions (travaillez en valeur exactes!!).

Et dire que c'était si bête que ça?! Bon l'ennui, c'est que les cours de3° n'utilisaient pas d'exemples concrets, genre " vous avec une parcelle triangulaire à clôturer, blabla". Mais encore me connaissant, mon esprit aurait vagabondé sur " est-ce que ça existe réellement des gens qui clôturent des parcelles triangulaires aux deux tiers?"

Et ben, voilà un exemple concret ( encore faut-il déjà connaître la hauteur de la montagne, Thalès a fait l'inverse avec un bâton pour connaître celle de la grande Pyramide de Khéops, il paraît)

MAIS, ce n'est pas tout, j'ai de vagues souvenirs d'une histoire de triangles rectangles et de ronds...

Ah.. ouais...... La quatrième. C'est à peu près le moment ou j'ai complètement décroché en maths. Bon ça va, je comprends. Ca ne me servira toujours pas. Encore que si, peut être avec un triangle isocèle ou équilatéral - ça je maîtrise toujours , comme notions- si jamais un jour j'ai à construire une voute romane, ou un arc brisé en tiers-point. Bon, d'accord, à le dessiner, si un jour j'apprends le dessin.

Je suis de mauvaise foi: le coup de l'arc en tiers-point et du triangle équilatéral qui sert à le former, ça, je m'en rappelle uniquement, parce que je travaille dans un cadre médiéval et que j'ai au quotidien l'occasion de voir des voutes et des ogives... mais tiens, j'y reviendrais une autre fois, ça fera pas de mal un peu de mise en pratique.

En tout cas, mon vieux Thalès, ça y est, j'ai compris!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture