samedi 24 décembre 2011

I believe in Father Christmas...

Mois anglais + période de noël, hooo quelle belle occasion de vous parler de Greg Lake, une des plus belles voix du rock seventies (oui je sais, ça n'engage que moi!)

Hein? qui ça?
Pour tous ceux qui ne connaissent pas, qui étaient trop jeunes à l'époque ( moi y compris, mais que voulez vous, j'ai des références de la génération précéente),: Greg Lake a eu un joli succès outre manche et même outre atlantique dans les années 70, en tant que chanteur de rock progressif, avec King Crimson pu ELP, soit simplement Emerson Lake and Palmer, les trois membres du groupe.

Pour se faire une petite idée:

I talk to the wind, de King Crimson, que j'aime beaucoup, très planant, très relaxant...

et tout à fait autre chose, Karn Evil 9 de ELP, sur l'album Brain Salad Surgery - quel titre! ( que je conseille aux amateurs de morceaux progressifs bizarroïdes: ça dure 30 minutes, ça raconte le combat de l'humain contre la technologie, ça change sans cesse de direction, bref, j'adore!)

et donc, en parallèle de tout ça, Greg Lake a également composé pour lui même quelques solo, donc "I believe in father Christmas", classifié à tort comme chanson de Noël, mais qui est en réalité une "protest song" contre la récupération commerciale des fêtes.

Chanson qui a d'ailleurs été pas mal critiquée à l'époque ( 1974/75) comme anti cléricale à cause du passage: "on m'a vendu le rêve de Noël, on m'a vendu la douce nuit, on m'a raconté des fables jusqu'à ce que je croie à l'Israelite"... Car associer Jésus à un conte de fées pour naïfs, ça n'est pas passé sans heurts auprès de certains.
D'autant que le clip, kitsch à souhait, associe images du désert et images de la guerre du Vietnam, car la paix dans le monde et la trêve de Noël ça reste une utopie (et là aussi, il y a eu des plaintes, qu'il ne faut pas associer Noël et contexte violent, etc.. par des gens qui n'ont pas vraiment compris l'ironie de la chose, preuve que le but a été atteint d'ailleurs!)

Et voici, c'est kitsch, c'est mignon, c'est seventies au possible

et comme c'est Noël, je vous fait cadeau du texte:

They said there'll be snow at christmas
They said there'll be peace on earth
But instead it just kept on raining
A veil of tears for the virgin's birth
I remember one christmas morning
A winters light and a distant choir
And the peal of a bell and that christmas tree smell
And their eyes full of tinsel and fire

They sold me a dream of christmas
They sold me a silent night
And they told me a fairy story
'till I believed in the israelite
And I believed in father christmas
And I looked at the sky with excited eyes
'till I woke with a yawn in the first light of dawn
And I saw him and through his disguise

I wish you a hopeful christmas
I wish you a brave new year
All anguish pain and sadness
Leave your heart and let your road be clear
They said there'll be snow at christmas
They said there'll be peace on earth
Hallelujah noel be it heaven or hell
The christmas you get you deserve

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue amis curieux!

Pourquoi le Cabinet de curiosités?

Tout simplement parce qu'on y trouvait un peu de tout, par ordre de pagaille. Cette idée de collection sans thème déterminé me plaît...

Vous trouverez donc ici un peu de tout, de ce qui fait ma vie, mes loisirs: musique, lecture, voyages, etc...
Bonne lecture